David Douillet démissionne de son poste de vice-président de la région Ile-de-France

Publié à 19h35, le 01 juillet 2016 , Modifié à 19h44, le 01 juillet 2016

David Douillet démissionne de son poste de vice-président de la région Ile-de-France
David Douillet © AFP

Six petits mois et puis s’en va. Nommé vice-président de la région Ile-de-France chargé du tourisme et des affaires internationales en décembre 2015, David Douillet va bientôt démissionner, selon Le Parisien de ce vendredi 1er juillet. Cette décision devrait être entérinée jeudi 7 juillet, pendant la séance du conseil régional.

Ne cherchez pas derrière cette décision un coup de billard électoral ou un conflit avec la présidente Valérie Pécresse. Non, si le député des Yvelines a décidé de jeter l’éponge, c’est parce qu’il n’arrive plus à dégager assez de temps pour son autre mandat. Ce que confirme l’ex-judoka au Parisien, ce vendredi 1er juillet :

 

L'activité des affaires internationales est très prenante. Du coup, je ne peux pas être présent à l'Assemblée et faire correctement mon travail de parlementaire.

Un constat pas forcément étonnant, mais que ne partagent pas tous ses collègues. Le député Jérôme Chartier (vice-président chargé de l’économie et de l’emploi) ou les sénatrices Chantal Jouanno (vice-présidente chargé de l’écologie et du développement durable) et Anne Chain-Larché (vice-présidente chargée de la ruralité et de l’agriculture) continuent à partager leur temps entre leurs deux fonctions.

Ils sont libres de le faire jusqu’en juin 2017, quand la loi interdisant un tel cumul entrera en vigueur. A moins que celle-ci ne soit abrogée dès juillet 2017, comme le propose Nicolas Sarkozy.

Du rab sur le Lab

PlusPlus