Débat : Marine Le Pen en flagrant délit de mensonge sur l'âge de départ à la retraite

Publié à 22h27, le 03 mai 2017 , Modifié à 22h32, le 03 mai 2017

Débat : Marine Le Pen en flagrant délit de mensonge sur l'âge de départ à la retraite
Marine Le Pen et Emmanuel Macron © Captures d'écran France 2
Image Sylvain Chazot


Marine Le Pen multiplie les intox durant le débat face à Emmanuel Macron. Parfois, cela est subtil et personne sur le plateau ne semble s'en rendre compte. Parfois, en revanche, son adversaire du soir semble avoir révisé ce point précis et note le mytho de la candidate FN. C'est ce qu'il se passe lorsqu'est évoqué l'âge de départ à la retraite. Marine Le Pen souhaite l'abaisser à 60 ans avec 40 annuités. "Et quand ? Dès votre élection si vous êtes élue ?" lui demande l'ancien ministre de l'Économie.

Voici la suite de l'échange :

-          Marine Le Pen : Non. Je m'engage à ce que ce soit le cas d'ici la fin du quinquennat.

-          Emmanuel Macron : Ça a changé.

-          Marine Le Pen : Non non, ça n'a pas changé monsieur Macron.

-          Emmanuel Macron : C'était dans les deux mois il y a quelques semaines, mais bon, ça dû changer.

-          Marine Le Pen : Dans les deux mois ?

-          Emmanuel Macron : Oui, vous aviez dit 'dès que je suis élue'. Puis là vous avez d'un seul coup changé.

-          Marine Le Pen : Non écoutez monsieur Macron, parlez de vos projets et pas du mien parce que manifestement, vous le connaissez mal.

Apparemment, Marine Le Pen ne connaît pas son projet non plus. Car, comme l'avait repéré Marianne, voici ce qu'elle disait le 11 avril dans une vidéo postée sur son compte YouTube et présentant ses "10 mesures immédiates" :

Dans les deux premiers mois de mon mandat, je prendrai tout de suite 10 mesures concrètes d'effet immédiat sur votre quotidien pour revivifier la démocratie et répondre à l'urgence économique, sociale et sécuritaire que connaît notre pays. Ces dix mesures, les voici. […] 6. Rétablissement de la retraite à 60 ans avec quarante annuités de cotisations.

Mince alors. Le 11 avril, Marine Le Pen prévoyait donc bien de rétablir la retraite à 60 ans avec 40 annuités… Mardi 2 mai, sur LCI, elle était déjà revenue sur cette promesse, annonçant que cette mesure de son programme sera effective "probablement à la fin du quinquennat"





#

Du rab sur le Lab

PlusPlus