Des députés UMP soutiennent les catholiques intégristes

Publié à 09h30, le 07 décembre 2011 , Modifié à 11h24, le 07 décembre 2011

Des députés UMP soutiennent les catholiques intégristes
Manifestation des catholiques de Civitas à Rennes contre la pièce de Castelluci le 10 novembre 2011. (Maxppp)

A lire sur le site du Nouvel Obs et sur celui des Inrocks : une quarantaine de députés UMP et MPF a publié un texte de soutien aux catholiques intégristes de Civitas, ceux qui ont notamment manifesté devant les théâtres où se jouait la pièce de Romeo Castelluci, Sur le concept du visage de Dieu. Ces élus - en majorité des membres du courant la Droite populaire - réfléchit à déposer une proposition de loi sanctionnant les institutions qui accueillent des oeuvres contestées. Polémique en perspective.

  1. La Droite populaire part en croisade

    Sur Nouvel Obs

    Le texte est bref mais sans appel. "Christiaonophobie en Orient.... Mais aussi en Occident",  titre Jacques Remiller, député UMP de l'Isère. L'auteur veut soutenir "les chrétiens persécutés dans le monde entier dans l'indifférence générale". Il a reçu le soutien d'une quarantaine de députés, dont Lionnel Luca, député des Alpes Maritimes. 

    Selon Les Inrocks, le groupe de députés de la Droite populaire réfléchirait à déposer une proposition de loi visant à supprimer les subventions publiques des institutions accueillant des oeuvres offensant les religions

    De son côté, Le Nouvel Obs publie en exclusivité le texte entier, ainsi que la liste des premiers signataires de cette initiative hautement polémique.

  2. Qui sont les catholiques intégristes ?

    Qui sont ces "catholiques fondamentalistes"? 

    Nostalgiques de la messe en latin, traditionnalistes, les catholiques fondamentalistes vomissent le dialogue interreligieux et Vatican II. Ils seraient 45.000 en France. Pour en savoir plus, Le Lab vous recommande cet article de L'Express sur la question.  

    Un reportage de Télé Lyon Metropole sur les catholiques traditonalistes de la région : 

  3. Même Boutin est révoltée

    Sur LCP

    Catholique affichée, Christine Boutin se dit scandalisée par ce texte. Interviewée par La Chaine Parlementaire sur ce sujet, la candidate à la présidentielle s'est déclarée "contre la censure". "Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire en période électorale ?", a même laché la présidente du Parti chrétien démocrate (PCD).

    EXTRAIT 

    "

    "Je suis contre la censure (...) En tant que chrétiens, nous ne devons jamais exprimer autre chose que l’amour et la paix."

    "
  4. Cet article se construit avec vous !

    Vous avez vu une video, un tweet, un article susceptible d'enrichir ce sujet ? Collez le lien dans les commentaires, nous l'ajouterons à notre sélection !

Du rab sur le Lab

PlusPlus