Des soutiens de Hamon profitent de la démission de Le Roux pour dénoncer le maintien de Fillon

Publié à 18h53, le 21 mars 2017 , Modifié à 18h53, le 21 mars 2017

Des soutiens de Hamon profitent de la démission de Le Roux pour dénoncer le maintien de Fillon
© Montage via AFP
Image Sylvain Chazot


Bruno Le Roux a annoncé ce mardi 21 mars sa démission du gouvernement, une décision prise et annoncée moins de 24 heures après la diffusion par Quotidien d'un reportage révélant l'embauche par le socialiste de ses deux filles comme assistantes parlementaires notamment quand elles étaient encore lycéennes.

Le choix de Bruno Le Roux contraste évidemment – et cela n'est pas un hasard - avec celui de François Fillon qui, confronté à une affaire semblable depuis la fin janvier, refuse de s'écarter de la course à la présidentielle. Le candidat de LR s'est même renié en restant candidat malgré sa mise en examen prononcée le 14 mars dernier.

Depuis l'annonce de Bruno Le Roux, de nombreux soutiens de Benoît Hamon dans la présidentielle profitent de cette démission pour attaquer François Fillon. Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, est l'un des premiers à réagir en ce sens.

Il dit :

Je respecte sa décision [de Bruno Le Roux]. Il était difficile de se maintenir dans une position où d'autres ne démissionnent pas.

L'allusion à François Fillon et à ses affaires est à peine voilée.

Porte-parole de Benoît Hamon, Jérôme Guedj va plus loin et vise nommément l'ancien Premier ministre, dénonçant son " obstination méprisante" :

Sage et responsable décision de  Bruno Le Roux, qui dénote singulièrement avec l'obstination méprisante de François Fillon qui brigue la présidence.

Cécile Duflot est la plus violente. L'ancienne ministre du Logement balance :

[La démission de Bruno Le Roux] met en lumière la folie de la candidature Fillon au cœur de soupçons bien plus lourds.

Ou comment le camp Hamon parvient à retourner à son avantage une information qui pouvait éclabousser la gauche, même si Bruno Le Roux n'est pas l'un des plus grands soutiens du candidat PS (alerte litote). 

Du rab sur le Lab

PlusPlus