Dominique Bussereau (LR) reproche à Jérôme Cahuzac de "salir la mémoire de Michel Rocard"

Publié à 20h20, le 05 septembre 2016 , Modifié à 20h20, le 05 septembre 2016

Dominique Bussereau (LR) reproche à Jérôme Cahuzac de "salir la mémoire de Michel Rocard"
Dominique Bussereau. © DOMINIQUE FAGET / AFP

Gros lundi sur le front politico-judiciaire. Outre le parquet de Paris qui a demandé ce 5 septembre un procès pour Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bygmalion, débutait le même jour le procès de Jérôme Cahuzac. Et à l'ouverture de son procès pour fraude fiscale à Paris, l'ex-ministre du Budget de François Hollande a lâché une bombe : son premier compte ouvert en Suisse en 1992 a servi à "financer" le courant politique de Michel Rocard.

Une défausse critiquée. Et même à droite. Ainsi le député LR Dominique Bussereau a-t-il jugé "indigne" de la part de Jérôme Cahuzac de "salir la mémoire de Michel Rocard", l’ancien Premier ministre de François Mitterrand décédé le 2 juillet dernier. Et ce d’autant plus dans "une affaire de fraude fiscale aussi grave qu’avérée", ajoute ce soutien d’Alain Juppé pour la primaire de la droite.

La concomitance entre l’annonce du parquet sur l’affaire Bygmalion et le début du procès de l’ancien ministre socialiste a également donné lieu à des interrogations à droite, et particulièrement parmi les proches de Nicolas Sarkozy. Ces derniers se sont ainsi interrogés sur le timing de l’annonce du parquet. Quitte à dire un peu n’importe quoi, à l’image de la porte-parole de l’ancien chef de l’Etat, Catherine Vautrin.

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> Le renvoi en correctionnelle, un obstacle pour Nicolas Sarkozy ?  

> Bygmalion : l'avocat de Sarkozy dénonce "une nouvelle manœuvre politique grossière"  

> L’incroyable révélation de Jérôme Cahuzac 

Du rab sur le Lab

PlusPlus