Dominique Bussereau s’étonne du peu de place accordé aux juppéistes dans le nouvel organigramme de LR

Publié à 07h36, le 30 novembre 2016 , Modifié à 08h13, le 30 novembre 2016

Dominique Bussereau s’étonne du peu de place accordé aux juppéistes dans le nouvel organigramme de LR
Dominique Bussereau. © AFP

ET ILS SONT OU LES JUPPEISTES ? – Fort de sa large victoire à la primaire de la droite, François Fillon a remodelé Les Républicains à sa main, plaçant ses hommes de confiance à des postes clés. Dans ce gros remaniement interne à LR post-primaire, François Fillon a accordé une large place, non seulement à ses soutiens et ses proches, mais aussi aux sarkozystes (Laurent Wauquiez sauve presque sa place en devenant premier vice-président de LR) et aux candidats de la primaire (NKM, Jean-Frédéric Poisson intégrés au comité politique).

Mais quid des soutiens d’Alain Juppé, finaliste déçu de cette primaire dont il partait immense favori ? Mis à part son adjointe à la mairie de Bordeaux, Virginie Calmels, nommée membre du Comité politique, les juppéistes sont aux abonnés absents des instances dirigeantes du parti. Ce que note ce mercredi 30 novembre Dominique Bussereau, qui avait soutenu le maire de Bordeaux. Il s’interroge ainsi :

"

Les Républicains. Bon vent à la nouvelle équipe. Hélas pas assez ouverte aux proches d’Alain Juppé. Nous attendons l’équipe de campagne.

"

Ainsi les plus proches soutiens d’Alain Juppé, les Benoist Apparu, Edouard Philippe ou encore Jean-Pierre Raffarin, sont bel et bien absents du nouvel organigramme de LR même si les deux premiers restent membres du bureau politique du parti. Seront-ils, comme l’espère Dominique Bussereau, présents dans l’équipe de campagne que doit annoncer prochainement François Fillon ?

Premier lieutenant de l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, Jérôme Chartier assure au Point.fr que Virginie Calmels est "le seul nom proposé par Alain Juppé", niant ainsi toute revanche contre le camp de l’autre finaliste.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Après la victoire de Fillon à la primaire, Wauquiez sauve sa tête et devient premier vice-président de LR  

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> Les Républicains : Accoyer nommé secrétaire général, Wauquiez 1er vice-président  

> Alain Juppé retrouve la mairie de Bordeaux sous les applaudissements 

Du rab sur le Lab

PlusPlus