Échange très tendu entre Nicolas Dupont-Aignan et BFMTV à propos de l'annonce des résultats des législatives

Publié à 08h28, le 19 juin 2017 , Modifié à 08h28, le 19 juin 2017

Échange très tendu entre Nicolas Dupont-Aignan et BFMTV à propos de l'annonce des résultats des législatives
© Capture d'écran BFMTV
Image Sylvain Chazot


Il est un peu plus de minuit, dans cette nuit de second tour des élections législatives. Nicolas Dupont-Aignan, député sortant de l'Essonne, a été réélu. Celui-qui-se-voyait-déjà-Premier-ministre-de-Marine-Le-Pen peut souffler : il était en ballottage défavorable après le premier tour et semblait tout près de perdre son poste de député.

Mais plutôt que de faire part de son soulagement, NDA préfère se prendre le bec avec des journalistes. Ceux de BFMTV en l'occurrence. En duplex depuis sa ville de Yerres, l'ancien candidat à la présidentielle s'énerve tout seul :

-          Jean-Baptiste Boursier : Quel est votre résultat précis Nicolas Dupont-Aignan ?

-          Nicolas Dupont-Aignan : 52% et d'ailleurs je suis surpris que BFM ait annoncé que j'avais perdu dès 20h. C'est une drôle de conception des médias et de la démocratie ; et il va falloir vous habituer à me voir réélu. Les gens ont été très choqués que votre télévision ait annoncé ma défaite. Voilà, je vous le dis.

-          Jean-Baptiste Boursier : Ça ne sert à rien de faire preuve d'agressivité Nicolas Dupont-Aignan. En tout cas vous êtes en direct sur notre antenne…

-          Nicolas Dupont-Aignan : Ce n'est pas de l'agressivité, c'est qu'à un moment, il va falloir de la télévision impartiale.

-          Jean-Baptiste Boursier : Vous avez la parole et donc vous pouvez dire les choses assez simplement et avec cordialité.

-          Nicolas Dupont-Aignan : Et je en vous remercie mais il va falloir quand même que vous respectiez aussi… Oui mais votre cordialité c'est d'annoncer quelqu'un qui avait perdu alors que j'avais gagné à 52%. Donc il fait être prudent donc j'espère que la chaîne BFMTV s'excusera auprès des électeurs, pas auprès de moi, mais auprès des électeurs de la 8e circonscription de l'Essonne qui m'ont bien réélu et je suis très fier de cette victoire.

De fait, à 20h01, un graphique représentant les projections en sièges à partir des données de l'institut Elabe donnait 0 poste de député à Debout la France. Le cas de Nicolas Dupont-Aignan n'a pas été explicitement évoqué mais comme Debout La France c'est avant tout Nicolas Dupont-Aignan, l'ancien candidat à la présidentielle l'a pris pour lui.



Au final, NDA a bien remporté la législative dans sa circonscription de l'Essonne. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus