"Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs." L'AFP s'excuse auprès de Sarkozy, L'Obs maintient sa version

Publié à 11h22, le 27 octobre 2016 , Modifié à 12h25, le 29 octobre 2016

"Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs." L'AFP s'excuse auprès de Sarkozy, L'Obs maintient sa version
Emmanuel Hoog et Nicolas Sarkozy. © Montage le lab via AFP

#PLOUCSGATE – La déclaration avait résonné sur les réseaux sociaux autant que l'expression les "sans-dents" attribué par Valérie Trierweiler à François Hollande. Selon L’Obs, le 21 octobre, Nicolas Sarkozy avait qualifié ses électeurs de "ploucs". Aussitôt, l’ancien chef de l’Etat, candidat à la primaire de la droite et distancé dans les sondages par Alain Juppé, avait annoncé porter plainte pour diffamation.

Ce jeudi 27 octobre, Paris Match révèle que le président de l’AFP Emmanuel Hoog a écrit à Nicolas Sarkozy pour s’excuser et regretter que ces propos aient été repris et dénaturés.

La phrase sortie par L’Obs était tirée d’un déjeuner "off" du 18 octobre entre l’ancien chef de l’Etat et des journalistes de l’agence de presse. Selon l’hebdomadaire donc, Nicolas Sarkozy avait qualifié son électorat de "ploucs". Une phrase a priori sortie de son contexte, le rival d’Alain Juppé ayant, selon une autre version, dit : "Je sais bien que vous pensez que mes électeurs sont des ploucs".

Ce qui n’a effectivement pas la même signification.

[EDIT 18h20] L'Obs maintient ses informations. D'après l'hebdomadaire, "plusieurs interlocuteurs [...] ont confirmé le sens des paroles de Nicolas Sarkozy". Par ailleurs, L'Obs assure que la phrase "Je sais bien que vous pensez que mes électeurs sont des ploucs" ne figure pas dans le courrier d'Emmanuel Hoog mais a été ajoutée par Paris Match.

Ce que prouve la publication de la lettre par Sylvie Goy-Chavent, sénatrice UDI et soutien de Nicolas Sarkozy :

[EDIT 29/10] ajout du tweet de Sylvie Goy-Chavent

Du rab sur le Lab

PlusPlus