Emmanuel Macron signe les ordonnances sur le code du travail devant les caméras

Publié à 21h40, le 21 septembre 2017 , Modifié à 15h08, le 22 septembre 2017

Emmanuel Macron signe les ordonnances sur le code du travail devant les caméras
Emmanuel Macron à l'Élysée © YOAN VALAT / POOL / AFP
Image Etienne Baldit


#COMPOL - C'est un nouvel outil de com' à l'américaine mis en oeuvre par Emmanuel Macron. Mais pas à tous les coups. Le président de la République s'est mis à signer certaines des lois votées par sa majorité sous l’œil des caméras, pour les besoins de son storytelling. Un rituel calqué sur celui en cours aux États-Unis. Le chef de l'État a ainsi promulgué, devant les journalistes et plus particulièrement les caméras de télévision, les deux projets de loi pour la confiance dans la vie politique, ô combien symboliques de son début de mandat. Mais pas la loi d’habilitation à prendre les ordonnances portant réforme du code du travail, qui a elle été signée en toute discrétion. Eh bien, qu'à cela ne tienne, ce sont les ordonnances elles-mêmes qui auront droit à ces honneurs. Et ce alors que les premières mobilisations contre cette réforme ont eu lieu et que d'autres sont prévues pour le week-end.

Vendredi 22 septembre, vers la fin du conseil des ministres, un pool images sera donc autorisé à entrer pour filmer Emmanuel Macron signant les fameuses ordonnances. La chose est prévue aux alentours de 12h45, en fonction du déroulé du conseil. Le tout sera suivi d'une conférence de presse de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, conjointe au point presse du porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner. Voici un extrait de la note envoyée aux rédactions par la présidence annonçant l'organisation de l'événement :



[EDIT 22/09] Et voilà à quoi ça ressemblait (finalement depuis le bureau d'Emmanuel Macron et non depuis la salle du conseil des ministres et avec plus d'une heure de retard) :





Au Lab, l'Élysée précise que cette "option" de médiatiser la signature des ordonnances, et non celle de la loi d'habilitation, existant dès le début. "Le Président a arbitré pour cette option", fait-on savoir, expliquant que cette mise en scène communicationnelle n'est "qu'un outil" au service de la politique : "Ce qui est important, c'est ce que dit le Président après : j'ai tenu un engagement, je l'ai dit, je l'ai fait, je signe."

Les ordonnances devront ensuite être publiées au Journal Officiel pour qu'elles deviennent des règlements ayant force de loi et s'appliquent au quotidien. Cela devrait être fait en début de semaine prochaine. Le Parlement devra enfin les ratifier, moment à partir duquel elles deviendront LA loi. Et cela est prévu pour la semaine du 20 novembre, comme l'a annoncé Christophe Castaner ce vendredi.

Pour rappel, Emmanuel Macron signant les lois pour la confiance dans la vie politique, ça donnait ça :



#





À LIRE SUR LE LAB :

> Emmanuel Macron a décidé de mettre en scène les signatures de loi

A LIRE SUR EUROPE 1 :

> Macron droit dans ses bottes pour défendre ses ordonnances 

Du rab sur le Lab

PlusPlus