Emmanuelle Cosse compte bien rester conseillère régionale d’Ile de France

Publié à 17h19, le 12 février 2016 , Modifié à 18h43, le 12 février 2016

 Emmanuelle Cosse compte bien rester conseillère régionale d’Ile de France
Emmanuelle Cosse © Patrick Kovarik - AFP

On reste amis ? - Emmanuelle Cosse abandonne la présidence du groupe EELV au conseil régional d’Ile de France ainsi que sa place dans la commission permanente. Mais la nouvelle ministre du Logement garderait quand même volontiers une petite place de conseillère régionale. C’est en tout cas ce qu’elle explique dans un mail adressé aux 14 élus du groupe EELV et rendu public par France 3 Île-de-France

Voici notamment ce qu'on peut lire : 

 

Cher-e-s ami-e-s,



J’ai donc accepté la proposition qui m’a été faite d’entrer dans ce gouvernement. [...] Je me retire de la commission permanente et de toutes mes représentations régionales, mais je demeure conseillère régionale. Et bien naturellement, je continuerai à reverser, comme je l’ai toujours fait, à EELV IDF ma cotisation d’élue.

Rien n’empêche légalement Emmanuelle Cosse de conserver son poste de conseillère régionale puisqu’il s’agit là de son seul mandat électif (même si cela ne semble pas très compatible avec les règles internes d’EELV… ).  Elle risque cependant de se heurter à une franche hostilité de la part de ses adversaires politiques (le Front National a d’ores et déjà demandé sa démission dans un communiqué) mais aussi de ses amis.

L’élu EELV Pierre Serne, également conseiller régional d’Ile de France, se présente comme un "ami personnel" d’Emmanuelle Cosse mais verrait d’un assez mauvais œil cette double casquette.

La question est clairement posée. Certains considèrent qu’elle n’a rien à faire dans le groupe écologiste au conseil régional.

Très grosse ambiance en perspective.

Du rab sur le Lab

PlusPlus