#QAG - Les députés posent ce mercredi 31 octobre à l'Assemblée nationale une série de questions d’actualité au gouvernement de Jean-Marc Ayrault.
Au programme probable de ce mercredi : la sortie de la veille de Jean-Marc Ayrault sur le débat des 39 heures et la TVA dans la restauration. 
La liste des interventions, publiée par Eric Krissi, réalisateur des Questions au gouvernement pour France 3 :

Revoir l'essentiel des images des questions au gouvernement de mardi 30 octobre

Une séance de questions au gouvernement marquée par un soutien appuyé du gouvernement au député socialiste de Saône-et-Loire, Thomas Thevenoud, attaqué par voie de presse par Mc Donald's.

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a pris la parole pour saluer publiquement l'action du député : "Je souhaite vous remercier pour le courage dont vous faites preuve dans la campagne de dénigrement personnalisée dont la maison Mc Donald's vous réserve ses piques."

De nombreux députés de gauche se lèvent alors pour applaudir Thomas Thévenoud.

Une vidéo isolée par Le Lab :

Une séance de #QAG également marquée par le feu roulant des députés de l'opposition. Mot clé : COUAC. 

"Monsieur le premier ministre bis repetita placent", déclare ainsi, en latin, Bernard Deflesselles pour apostropher le premier ministre sur la série de "couacs" gouvernementaux. Le député UMP des Bouches-du-Rhône estime que la majorité "se délite".

C'est Delphine Batho qui lui répond pour défendre son projet de loi.


 

Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac répond vigoureusement à une question du député UDI du Maine-et-Loire, Gilles Bourdouleix sur les heures supplémentaires et la TVA sur la restauration.

"Vous ne pouvez défendre à la fois la suppression de la durée légale du travail et le maintien des heures supplémentaires". Applaudissements dans la majorité. Bronca de l'opposition.

 "Les couacs succèdent aux couacs, un vrai concours Lépine. [...] Cessons la cacophonie ! " enchaîne Philippe Gosselin, député UMP de la Manche.

Pendant ce temps là, la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot vêtue d'une marinière se retrouve juste à côté de Xavier Bertrand.

Et François Baroin a toujours le bras en écharpe.

 

Tablette ou ordinateur, il faut choisir ! 

D'autres préfèrent leur smartphone.

Et Lucien Degauchy, député UMP de l'Oise, surnommé "veste jaune", est toujours là.

Sur le banc des ministres, Arnaud Montebourg, Christiane Taubira, Vincent Peillon et Aurélie Filippetti, semblent beaucoup s'amuser.

Gilbert Collard, député du Gard du Rassemblement Bleu Marine a l'air de trouver le temps long.

Michel Voisin, député UMP de l'Ain attaque Marisol Touraine :" Madame la ministre, en quinze jours vous avez réussi à vous mettre à dos pratiquement la totalité du corps médical."

Réponse de la ministre des Affaires Sociales et de la Santé "Qui a mis en cause le monde médical si ce n'est vous ?"

 

A l'issue des quinze questions au gouvernement du jour, Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale prend la parole : "je voudrai rappeler après en avoir discuté avec les présidents de groupe l'article 71 du règlement. Au nom de cet article le président peut rappeler à l'ordre les députés qui troublent la séance. Lorsque cela se produit, le rappel à l'ordre est inscrit au procès verbal ce qui entraîne la privation du quart de l'indemnité parlementaire. "

Et Claude Bartolone de se faire très très précis en donnant des noms : "Je suis sûr que le président [du groupe UMP, Christian] Jacob rappelera en particulier à messieurs Cochet, Meunier, Fasquelle qu'il existe cet article 71 et comme à eu l'occasion de l'appliquer Bernard Accoyer [précédent président de l'Assemblée], je l'appliquerai à présent pour permettre à cette assemblée d'être respectée."


 

Du rab sur le Lab