Christian Estrosi est un proche de l'ex-chef de l'Etat. Et il tient à le faire savoir. Membre de l'association des Amis de Nicolas Sarkozy, le député-maire de Nice fait activement la promotion de cette nouvelle association.
Y compris avec les moyens de l'Assemblée nationale. Mediapart dévoile une lettre que l'élu UMP a envoyé à ses électeurs de sa 5e circonscription des Alpes-Maritime.
Un courier avec l'en-tête de l'Assemblée nationale, envoyé depuis le Palais Bourbon, où Christian Estrosi détaille ses fonctions de député, de maire et de président de la métropole Nice Côte d’Azur. Dans cette lettre, l'ancien ministre remercie "très sincèrement" ses électeurs de lui avoir fait confiance.
>> Lire la lettre sur Mediapart (payant) 
Mais il en profite également pour glisser un bulletin de l'association des Amis de Nicolas Sarkozy. Un petit formulaire qui permet d’être "informé des activités" de l’association ou de "recevoir le bulletin d’adhésion".
Mediapart détaille l'opération :
"Affranchie aux frais de l’Assemblée, la lettre du député et maire de Nice a été préparée par ses équipes niçoises. « Je ne l’ai même pas eue entre les mains, assure l’un de ses collaborateurs parlementaires. Le courrier a été préparé à Nice, puis envoyé à l’Assemblée pour expédition.»"

Le site d'information a chiffré le coût de l'opération à plus 32 000 euros. Une dépense qui ne correspond pas aux droits des députés, selon le site de l'Assemblée nationale qui spécifie que "les correspondances d’ordre privé" ne bénéficient pas de "l'affranchissement des correspondances de nature parlementaire".