Et de deux : Christine Boutin se fait encore avoir par un site parodique annonçant l’annulation de la présidentielle de 2017

Publié à 17h33, le 21 juillet 2016 , Modifié à 18h17, le 21 juillet 2016

Et de deux : Christine Boutin se fait encore avoir par un site parodique annonçant l’annulation de la présidentielle de 2017
© AFP
Image Amandine Réaux


FAIL BIS - C’était il y a deux mois, quasiment jour pour jour. Le 20 mai, Christine Boutin démentait un article du site parodique belge Nordpresse qui *révélait* qu’elle s’était convertie à l’Islam.

Rebelote ce jeudi 21 juillet : l’ancienne ministre fustige sur Twitter la "manipulation" de François Hollande et son gouvernement qui, "allant vers le chaos", font "annuler les présidentielles [sic] de 2017".





Pour rédiger ce tweet d’indignation, l’ex-candidate à la présidentielle s’est en réalité appuyée sur un article de Nordpresse. Selon le site parodique, la prorogation de l’état d’urgence permettrait à "François Hollande et ses ministres" de rester "en place au minimum jusqu’à 2022".

"Vous y croyez ?", a tout de même demandé Christine Boutin. Mais visiblement, elle, y croyait quand même un tout petit peu, au point de relayer cette fausse information.

[EDIT 18h15]

Sur Twitter, Christine Boutin assure qu'il s'agissait de "deuxième degré"... tout en précisant que "tout était possible" :





#

Du rab sur le Lab

PlusPlus