Et là, en plein débat sur le livre "Tous à poil", Nadine Morano évoque la pédophilie

Et là, en plein débat sur le livre 'Tous à poil', Nadine Morano évoque la pédophilie
Nadine Morano dans Mots Croisés le 10 février 2014 (image France 2).

Première prise de parole de l'émission Mots croisés sur France 2 le 10 février au soir. Deuxième phrase prononcée par Nadine Morano. Réagissant à la polémique sur l'ouvrage pour enfants "Tous à poil" - polémique lancée par Jean-François Copé - l'ancienne ministre a immédiatement établi un lien entre ce type d'ouvrage ... et la pédophilie.

Alors que Yves Calvi lui demande si, comme pour le président de l'UMP, son "sang n'a fait qu'un tour" en découvrant ce livre jeunesse, Nadine Morano assure que certains ouvrages sont effectivement choquants et embraye sur le besoin de "faire attention à l'intimité des tout petits". Un besoin d'autant plus important que "les parents sont inquiets s'agissant de la pédophilie".

Ou comment associer un livre écrit "pour rassurer les enfants sur la nudité", selon ses auteurs, au risque de pédophilie :

Tous à poil, Papa porte une robe, Medhi met du rouge à lèvre … oui je crois qu’il y a des livres qui sont choquants, notamment à destination des tout petits.On apprend aux tout petits d’ailleurs à faire attention à leur intimité car, comme vous le savez, les parents sont inquiets aussi s’agissant de la pédophilie, et ce qu’on leur apprend c’est de faire attention à l’intimité.Et là on s’aperçoit qu’avec ces livres tout le monde est déshabillé : l’enseignante, la maitresse d’école, le policier …

Tous à poil est sorti en 2011 pour "montrer que lorsqu'on est nu, on est au fond tous pareils", racontent ses auteurs, un couple de parents, au Huffington Post. Il a été intégré en 2013 à une liste de 92 ouvrages jeunesse recommandés par une association de parents d'élèves ardéchoise. Cette liste a par la suite été reprise par le Centre de documentation pédagogique de l'Académie de Grenoble puis mentionnée sur le site des ABCD de l'égalité. [>> toutes nos explications par ici]

[ >> Lire cet article d'Europe1.fr : qu'y a-t-il (vraiment) dans ce livre pour enfants ?]

Quant à Papa porte une robe, évoqué également par Nadine Morano, il s'agit d'un autre ouvrage jeunesse conseillé par le syndicat enseignant Snuipp-FSU en mai 2013 pour aider les enseignants à lutter contre l'homophobie. Il raconte l'histoire d'un boxeur élevant seul son fils et passant, à la suite d'un mauvais coup, de la boxe à la danse, ce qui fait subir à son enfant des railleries.

[>> le point de vue de son auteur est à lire sur Mediapart]

Enfin, Medhi met du rouge à lèvres fait également partie de la liste proposée par le syndicat et évoque dans un poème le thème de l'homosexualité.