Fillon enterre Le Maire et se voit au second tour de la primaire contre Juppé

Publié à 07h43, le 21 octobre 2016 , Modifié à 07h45, le 21 octobre 2016

Fillon enterre Le Maire et se voit au second tour de la primaire contre Juppé
François Fillon lors du premier débat de la primaire de la droite. © MARTIN BUREAU / POOL / AFP
Image Sébastien Tronche


François Fillon a repris du poil de la bête de campagne. Après avoir longtemps stagné dans les sondages, parfois dépassé à la troisième place de la primaire de la droite par Bruno Le Maire et distancé par le duo de favoris Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, l’ancien Premier ministre se veut résolument optimiste après la premier débat de la primaire. 

Aussi croit-il maintenant plus que jamais en ses chances après un débat réussi. Méthode Coué ou réel optimisme ?Dans les colonnes du Figaro de ce vendredi 21 octobre, le député LR de Paris affirme que sa prestation cathodique face à ses six concurrents a bouleversé le jeu (en même temps qu'il a redonné le moral à ses soutiens). "Le duopole s’est effondré", assure-t-il bravache, ajoutant :

Je suis convaincu d’être au second tour.

Il peut, en même temps, difficilement dire le contraire s’il veut mobiliser ses troupes sur la dernière ligne droite de cette campagne et apparaître aux yeux des électeurs comme un winner potentiel. Mais, confiant et certain d’avoir relégué loin derrière lui la menace Bruno Le Maire, François Fillon imagine maintenant un duel avec Alain Juppé au second tour. Il lance :

Tel que le vent tourne aujourd'hui, ça devrait être Juppé. Mais je me méfie des pronostics. Il y a trois semaines, si je les avais écoutés, je me serais demandé pourquoi je faisais encore campagne !

"Mais je pense que ça se jouera à quelques milliers de voix entre nous trois", ajoute avec un peu plus de précautions l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Mais ce "entre nous trois" démontre bien qu'il a déjà enterré une éventuelle surprise Bruno Le Maire.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Fillon se présente comme le "vote utile" pour battre le FN ou le PS au second tour de la présidentielle de 2017

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

François Fillon cible Nicolas Sarkozy et ses discours "inefficaces"

Du rab sur le Lab

PlusPlus