Fin du glyphosate : Yannick Jadot (EELV) estime que "quand Emmanuel Macron veut que ça aille vite, il fait des ordonnances, pas des tweets"

Publié à 10h34, le 28 novembre 2017 , Modifié à 12h07, le 28 novembre 2017

Fin du glyphosate : Yannick Jadot (EELV) estime que "quand Emmanuel Macron veut que ça aille vite, il fait des ordonnances, pas des tweets"
© © DAMIEN MEYER / AFP
Image Aurélie Marcireau


Yannick Jadot est mécontent. Très mécontent de la décision européenne de reconduction de l’autorisation du glyphosate pour 5 ans. Une décision qui a entraîné un *petit cafouillage * gouvernemental. Le ministre et les secrétaires d’Etat en charge de l’Ecologie regrettant cette décision quand le ministre de l’Agriculture s’en réjouissait. Finalement Emmanuel Macron  a annoncé par un tweet que le glyphosate serait interdit en France d’ici 3 ans. Quant à Stéphane Travert, il a dit, ce mardi 28 novembre, qu’il partageait l’objectif du Président mais que "de manière factuelle" il avait "pris acte de ces 5 ans".

Il y en a un qui ne se contente pas de cette décision. C’est l’eurodéputé EELV Yannick Jadot. Il estime que le gouvernement n’a pas fait le job, pas "verrouillé les positions" pour "éviter le pataquès allemand". Il explique, sur France2, ce 28 novembre  :  



Je suis toujours sceptique quand une promesse présidentielle, c’est un tweet. Les promesses, vous connaissez l’expression (n’engagent que ceux qui les reçoivent ndlr) sinon c’est un tweet de dernière minute.

Quelques minutes plus tard, visiblement énervé, il revient sur cette décision politique via twitter. Sur France inter cette fois, le journaliste lui demande s’il salue la décision présidentielle, il s’alarme :   



Bien sûr ! Si c’est une décision. C’est pas une décision là, c’est un tweet.Quand Emmanuel Macron veut que ça aille vite, il fait des ordonnances. Là, on a un tweet, j’aurais préféré qu’il fasse un SMS à Angela Merkel pour lui dire "fais que ton gouvernement ne fasse pas n’importe quoi" et qu’on gagne à l’échelle européenne. Maintenant on a une décision ou … un tweet du président de la République. Tant mieux, tant mieux d’avoir ce tweet-là. 

Il poursuit :



Je soutiens, je me réjouis  de ce tweet du Président en espérant qu’il devienne réalité car quand le président de la République veut reformer le code du travail, il fait des ordonnances, il fait pas des tweets.

Et pour résumer l'action du Président en matière d'écologie, il assène



En 6 mois, il a fait un tweet ! C’est pas rien ! C’est un tweet sur le glyphosate.

De l'ironie bien sur. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus