Florian Philippot à propos de la crise au FN : "LOL"

Publié à 08h45, le 11 août 2015 , Modifié à 13h16, le 11 août 2015

Florian Philippot à propos de la crise au FN : "LOL"
© Capture d'écran iTÉLÉ
Image Sylvain Chazot


KIKOO LOL - Une guerre interne ? Quelle guerre interne ? Ha non, surtout ne dîtes pas à Florian Phillipot qu'il y a quelques tensions au Front national. Même pas. Le vice-président du FN pense qu'il n'y a même pas d'affrontement, seulement un Jean-Marie Le Pen excédé qui s'énerve tout seul dans son coin pendant que lui et les autres à la direction du parti travaillent.

"Vous avez vu Marine Le Pen lui répondre ? Vous avez vu Marine Le Pen l'insulter ? Vous avez vu Marine Le Pen tenir les propos orduriers qu'il tient ? Jamais", commente ainsi l'eurodéputé frontiste, invité ce mardi 11 août d'iTÉLÉ.

La présidente du FN ne répond peut-être pas médiatiquement à son président d'honneur de père. Florian Philippot, en revanche, ne s'en prive pas. Revenant sur les attaques que Jean-Marie Le Pen lance régulièrement à son encontre, le n°2 du FN dit :

Il attaque comme il veut. Je répondrai en langage texto : LOL.

Un langage SMS, un langage trop djeun's même, comme s'il fallait bien souligner la différence entre le vieux FN symbolisé par Jean-Marie Le Pen et le nouveau, illustré par Florian Philippot. "Il ne veut pas du Front national, le Front national de veut pas de lui. Eh bien les choses sont très claires, ajoute ce dernier. On ne peut pas faire plus clair que ça, c'est d'une simplicité biblique."

Notons que la réaction de Florian Philippot est remarquable pour un autre point  : selon une étude publiée début août, le LOL est passé de mode... 

Mais peu importe. Le vice-président du FN entend surtout critiquer Jean-Marie Le Pen. Il estime ainsi que la voix du "Menhir" ne porte pas, hormis pour les rares "qui veulent l'entendre". C'est-à-dire pas grand monde, si l'on lit entre les lignes de Florian Philippot qui rappelle que 94% des militants ayant voté lors du congrès postal du FN veulent l'éviction de Le Pen.

Dans le JDD, dimanche 9 août, Jean-Marie Le Pen s'est une nouvelle fois demandé si le n°2 du FN n'était pas un agent double qui travaillerait en secret pour Nicolas Sarkozy. Tout cela fait bien rire le concerné, a-t-il admis sur iTÉLÉ. En revanche, on notera qu'il n'a pas nié… 



[EDIT 12h28] Ajout étude Facebook



À LIRE AUSSI SUR LE LAB : 

Le FN publie les résultats du congrès postal : 94% des militants ayant voté veulent l'éviction de Le Pen

Jean-Marie Le Pen convoqué le 20 août devant le bureau exécutif du FN en formation disciplinaire

Ce moment où Jean-Marie Le Pen raccroche au nez de France Info

Bruno Gollnisch s'inquiète des récents résultats électoraux du FN et assure que le nombre de militants baisse

Et d'un coup, Jean-Marie Le Pen loue les qualités d'orateur de Nicolas Sarkozy

Du rab sur le Lab

PlusPlus