EUROPE-BASHING - Le Front national prépare lui aussi la conférence de presse de François Hollande de ce jeudi 16 mai. Et ce, en attaquant le chef de l'Etat sur un des angles préférés du parti frontiste : sa supposée allégeance à l'Europe libérale et particulièrement à l'Allemagne. 

Invité de France Inter, Florian Philippot s'est moqué du président de la République déclarant espérer que François Hollande s'exprime en langue française plutôt qu'en allemand : 

J'espère qu'il s'exprimera en français d'ailleurs, pas en allemand, puisqu'il est allé chercher ses instructions chez madame Merkel comme d'habitude. 

Selon le vice-président du Front national, ces "instructions" que prend François Hollande chez "madame Merkel" sont celles de la "politique d'austérité" et de la "feuille de route de Bruxelles". Une nouvelle fois, l'Europe est dans le viseur du parti d'extrême droite :

Ces instructions sur la politique qu'il doit mener, sur la politique d'austérité, sur la politique de saccage social qu'il va annoncer aux Français.(...)Cet après-midi nous aurons un chef de gouvernement technique qui viendra dérouler la feuille de route de Bruxelles, la fléxibilisation du marché du travail, une nouvelle précarisation des retraites, les privatisations, le refus de toute forme de patriotisme économique au soutien de nos petites entreprises. 

La veille, mercredi 15 mai, le chef de l'Etat s'est engagé à Bruxelles à mener des réformes en faveur de la compétitivité, le jour où la France entrait en récession.