François Fillon et son équipe saluent le coup de pouce du Parisien pour remplir le meeting de Paris

Publié à 10h37, le 22 septembre 2016 , Modifié à 14h59, le 26 septembre 2016

François Fillon et son équipe saluent le coup de pouce du Parisien pour remplir le meeting de Paris
François Fillon peut encore le dire : "Merci Le Parisien" © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Généralement, les journalistes n’ont pas bonne presse dans les meetings politiques. Mais l’inverse peut aussi parfois arriver. Ainsi, mercredi 21 juin, l’équipe de François Fillon a salué avec ironie le *petit coup de pouce* bienvenu du Parisien pour remplir le Cirque d’Hiver, à Paris, où l’un des sept candidats à la primaire de la droite tenait un grand meeting.

Quelques minutes avant la réunion, Jérôme Chartier, l’un des deux porte-paroles de François Fillon avec Valérie Boyer, s’en est clairement félicité devant des journalistes :

"

C’est vrai que Le Parisien nous a bien aidés. Merci Le Parisien !

"

En cause, un article du Parisien publié le lundi 19 septembre. Le quotidien révélait un mail interne du directeur de campagne Patrick Stefanini adressé à son équipe dans la nuit de vendredi à samedi. Il tirait la sonnette d’alarme : "C’est mieux, mais ça reste insuffisant". Seulement 621 inscriptions avaient été alors enregistrées samedi matin, la capacité de la salle étant de 1.600 personnes. Patrick Stefanini proposait alors notamment "d’établir un contact avec Sens Commun", l’émanation de La Manif pour tous qui soutient officiellement Fillon et dont les militants étaient très présents dans les rangs du Cirque d’Hiver. Patrick Stefanini demandait aussi "à tous les référents parisiens de relancer les contacts noués avec les paroisses".

Malgré les sondages, qui ne décollent pas, le député Les Républicains du Val-d’Oise veut croire qu’il y a "une vraie dynamique de campagne". Mercredi soir, il a précisé : "Il y avait 3.000 personnes au meeting de Sablé-Sur-Sarthe (le 28 août, ndlr), là nous sommes 2.000 personnes". Un peu plus tard, François Fillon a même évoqué "2.400" sympathisants et militants présents à ce meeting.

Mardi 20 septembre, Jérôme Chartier se félicitait déjà de la publication de l'article par Le Parisien. Lors d'un point presse, le conseiller régional francilien évoquait le chiffre de "1.619 inscrits". Il remerciait même le journal "d'avoir fait la relance".

L’article du Parisien, se basant sur une fuite interne bien opportune, a donc visiblement fait son effet, permettant de remplir le Cirque d’hiver. Un écran géant a même été installé pour quelques retardataires depuis une salle adjacente, a noté un journaliste de Franceinfo:.

 

Merci qui ?

[BONUS TRACK] Fillon, Macron et la "drauche"

Lors de ce meeting, François Fillon a aussi critiqué plusieurs responsables dont Emmanuel Macron, qui "mélange un peu de droite et de gauche". "Cela s’appelle la drauche. C’est une tactique et non une politique", a-t-il lancé. Une expression déjà utilisée en décembre 2012 par Benoît Hamon pour qualifier "les politiques sociales libérales" du gouvernement. Les Inconnus avaient déjà quant à eux théorisé une expression similaire : "la droiche"

Du rab sur le Lab

PlusPlus