François Fillon évoque le travail de ses deux enfants avocats alors qu'ils ne l'étaient pas : "une imprécision de langage" qui fait tâche

Publié à 17h56, le 27 janvier 2017 , Modifié à 18h10, le 27 janvier 2017

François Fillon évoque le travail de ses deux enfants avocats alors qu'ils ne l'étaient pas : "une imprécision de langage" qui fait tâche
© PIERRE CONSTANT / POOL / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


A vouloir trop se justifier, François Fillon s’est pris les pieds dans le tapis. Sur le plateau du journal de TF1, jeudi 26 janvier, le vainqueur de la primaire de la droite se défend. Deux jours après les révélations du Canard enchaîné, sur l'emploi fictif présumé de Penelope Fillon, l’ex-Premier ministre contre-attaque, expliquant que le travail de son épouse était bien "réel". Sauf que François Fillon va plus loin. "Lorsque j'étais sénateur, il m'est arrivé de rémunérer pour des missions précises deux de mes enfants qui étaient avocats, en raison de leurs compétences", révèle-t-il. Une manière de désamorcer d'éventuels nouveaux ennuis. Seulement voilà, ces enfants n’étaient pas officiellement avocats. Ballot.

François Fillon était sénateur de la Sarthe du 18 septembre 2005 au 17 juin 2007. Or, Marie Fillon, sa fille aînée âgée de 34 ans, a prêté serment le 14 novembre 2007, après une période de stage d'au moins 18 mois comme le prévoit la formation d'avocat, et Charles, le deuxième enfant de la fratrie et âgé de 32 ans, le 29 juin 2011. Les deux enfants de François Fillon sont donc devenus officiellement avocats respectivement 5 mois et 4 ans après son départ du Sénat.





Interrogé par l'AFP, l'entourage du candidat a tenu à déminer cette deuxième affaire dans l’affaire. Il s’agit d’une "imprécision de langage". Selon les proches de François Fillon, il a voulu dire qu’ils sont avocats" à l'heure actuelle et non qu'ils l'étaient à l'époque. Ah, tout s’explique alors. 





A LIRE AUSSI SUR LE LAB

Solère confirme que Pénélope Fillon a été rémunérée comme attachée parlementaire de François Fillon

Fin 2016, Pénélope Fillon disait ne s'être "jamais impliquée dans la vie politique de son mari"

La droite s’interroge sur la rapidité de l’ouverture d’une enquête (et parle d’officine)

Pénélope Fillon reçoit le soutien de... Karine Le Marchand

VIDÉO – La défense calamiteuse de Valérie Boyer

Du rab sur le Lab

PlusPlus