François Hollande espère que la Belgique extrade "le plus rapidement possible" Abdeslam vers la France

Publié à 21h27, le 18 mars 2016 , Modifié à 21h35, le 18 mars 2016

François Hollande espère que la Belgique extrade "le plus rapidement possible" Abdeslam vers la France
© Montage AFP
Image Le Lab

Victor Dhollande-Monnier pour

JE COMPTE SUR VOUS - Après l'arrestation de Salah Abdeslam vendredi 18 mars à Bruxelles, François Hollande s'est exprimé aux côtés du Premier ministre belge Charles Michels. Le chef de l'Etat a indiqué que la justice française devrait formuler prochainement une demande d'extradition. François Hollande souhaite d'ailleurs que cette extradition soit rapide : 

Salah Abdeslam était sous le coup d’un mandat d’arrêt européen. La justice va formuler une demande d’extradition et je ne doute pas que la justice belge y réponde le plus rapidement possible.

Par ailleurs, le président a tenu à rappeler qu'il restait encore du travail à faire. Pour François Hollande, l'arrestation de Salah Abdeslam est "une étape". Il dit : 

Si cette arrestation est une étape importante elle n’est pas une conclusion définitive. Tant que nous n’aurons pas mis hors d’état de nuire le réseau terroriste qui a commis les actes de guerre du 13 novembre, notre combat ne sera pas terminé. 

La France et la Belgique main dans la main, c'est aussi l'image qu'on retiendra de ce vendredi 18 mars. Dès l'annonce des opérations policières qui ont conduit à l'arrestation du terroriste Salah Abdeslam, François Hollande et le premier ministre belge Charles Michels ont quitté le sommet européen pour se rendre dans le bureau de chef du gouvernement belge. Ils y sont restés jusqu'à la confirmation officielle de l'arrestation de Salah Abdeslam. 





Du rab sur le Lab

PlusPlus