François Hollande prendra le débat télévisé sur TF1 en cours de route, après un dîner de travail avec le Premier ministre japonais

Publié à 07h43, le 20 mars 2017 , Modifié à 07h44, le 20 mars 2017

François Hollande prendra le débat télévisé sur TF1 en cours de route, après un dîner de travail avec le Premier ministre japonais
© AFP
Image Amandine Réaux


BRÈVE DE CAMPAGNE – François Hollande fait à peu près tout ce qu’il peut pour critiquer cette présidentielle. Dès qu’il le peut, le Président lâche un mot agacé contre les candidats qui n’attaqueraient pas assez le Front national ou ceux qui voudraient changer les institutions. Bref, cette campagne n’est "pas à la hauteur" et il tient à le faire savoir.

Ainsi figure ce lundi 20 mars à l’agenda officiel du chef de l’État un "dîner de travail" avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, prévu à 20 heures. Soit une heure avant le début du premier débat télévisé organisé par TF1 entre les cinq "gros" candidats à la présidentielle.









Contacté par Le Lab, l’entourage de François Hollande assure qu’il est prévu que le Président prenne le débat en cours de route, "après le dîner". Mais "l’heure n’est pas connue", précise-t-on.

Le Président avait dézingué en privé le concept de ce débat, une idée "épouvantable" et "dangereuse" qui conduit à un "nivellement" par le bas entre les candidats, celui du FN compris.

François Hollande avait montré le même désintérêt pour deux des trois débats télévisés de la primaire de la Belle Alliance Populaire en s’affichant au théâtre lors de la dernière de Michel Drucker et, pendant le deuxième (qu’il avait ensuite regardé en replay), en assistant à un "dîner privé". Il avait toutefois regardé la troisième confrontation seul à la préfecture des Ardennes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus