Plus d'inauguration d'exposition pour François Hollande.Selon le site de France 3 Haute-Normandie et France Bleu Haute-Normandie, le chef de l'Etat a préféré annuler son passage au musée des Beaux-Arts de Rouen prévu à l'origine le dimanche 28 avril pour inaugurer le festival Normandie Impressionniste.

La préfecture de Seine-Maritime a confirmé auprès de la rédaction de France 3 cette annulation. Le site souligne que les appels à manifester dimanche devant le musée se sont multipliés : salariés de Pétroplus, Parti de Gauche, militants anti-mariage gay etc.

Dimanche #28avril matin #Manifpourtousà #Rouen centre ville pour accueillir #Hollandeà l'inauguration Festival Normandie Impressionnistes.

— Manif Pour Tous 76 (@ManifPourTous76) 24 avril 2013

Les organisateurs s'étaient pourtant pliés en quatre pour cette visite présidentielle. Le journaliste écrit :

En prévision de la venue du président de la République, une délégation protocolaire était venue visiter les lieux et avait demandé des aménagements.Découvrant que François Hollande devait prononcer un discours devant une immense toile représentant une scène à caractère religieux, et devant l’impossibilité technique de déplacer ce tableau à la taille XXL, les autorités avaient demandé aux employés du musée de tendre une immense bâche bleue.

C'est Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères mais surtout vice-président du festival et présent à l'inauguration, qui avait annoncé la venue présidentielle dès le 14 mars. L'agenda officiel de l'Elysée n'a en revanche jamais porté cette mention mais l'organisation de la semaine à venir n'est communiquée que le vendredi soir.

Parmi les membres du gouvernement attendus à cette inauguration, Aurélie Filippetti a également annulé sa venue. "Impossible pour cause d'agenda", précise son cabinet au Lab.

Valérie Fourneyron, ministre "locale" de l'étape, est toujours attendue selon France 3.

Ce n'est pas la première fois que François Hollande décide d'annuler un déplacement en région ces dernières semaines. Début avril, il avait renoncé à un passage en Ardèche, un de ses conseillers expliquant qu'aller "au contact des Français"était trop "compliqué" en cette période tourmentée.

François Hollande est actuellement en Chine pour un séjour de deux jours. Son retour dans l'hexagone est prévu pour vendredi soir. Selon son entourage, un autre déplacement en région est étudié pour la semaine du 29 avril.