Gérard Longuet, sénateur UMP: "Je considère qu'on est mal payé"

Publié à 10h09, le 29 mai 2014 , Modifié à 10h18, le 29 mai 2014

Gérard Longuet, sénateur UMP: "Je considère qu'on est mal payé"
Maxppp.

Gérard Longuet nous fait une Henri Guaino. Le sénateur UMP estime que l'enveloppe allouée aux parlementaires, l'IRFM, n'est pas assez fournie. L'indemnité de représentation et de frais de mandat s'ajoute en effet au salaire des parlementaires, de 7000 euros environ

Interrogé par PublicSénat.fr dans le cadre des révélations du Canard enchaîné sur de possibles détournements d'argent public par un groupe de sénateurs, l'ancien ministre de la Défense confirme avoir reçu un chèque, une fois, de l'association soupçonnée par la justice. Mais Gérard Longuet, loin de s'étonner de cette "redistribution" d'argent, en défend le principe. Une nécessité selon lui :

Je considère qu’on est mal payé. Je fais 50.000 à 60.000 km par an dans mon département. Il y a les frais d’essence. Si vous entretenez une permanence, il y a le loyer, le chauffage. Tout ça prend la quasi-totalité de l’IRFM. C’est sans parler de la double résidence quand on a des responsabilités à Paris. Et ce n’est pas gratuit.

Pour un sénateur, l'IRFM est de plus de 6000 euros par mois. Des émoluments qui ne rentrent pas dans le calcul de l'impôt sur le revenu. L'IRFM a été diminuée de 10% à la faveur d'une réforme de Claude Bartolone. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus