Gilbert Collard (FN) assure qu'il n'a "jamais été centriste" et que le centre, ça le "dégoûte" (alors qu'il a été au Parti radical valoisien)

Publié à 20h05, le 26 novembre 2017 , Modifié à 11h20, le 26 décembre 2017

Gilbert Collard (FN) assure qu'il n'a "jamais été centriste" et que le centre, ça le "dégoûte" (alors qu'il a été au Parti radical valoisien)
Gilbert Collard, candidat du Parti radical à Vichy en 2001. © GERARD MALIE / AFP
Image Loïc Le Clerc


Gilbert Collard aurait-il la mémoire qui flanche ? Invitée de LCI ce dimanche 26 novembre, le député frontiste s'est dit "gêné" de voir le socialiste Olivier Dussopt rejoindre Bercy après avoir "voté contre le Budget".

Le journaliste Christophe Jakubyszyn lui rappelle alors que, lui-même, il a changé d'étiquette politique et qu'il a bien soutenu François Mitterrand en 1981. Un fait que Gilbert Collard ne dément pas, au contraire, avant d'ajouter ceci :



- Gilbert Collard : Oui. Je l'ai soutenu. J'ai jamais été centriste. S'il y a un truc qui me dégoûte, c'est le centre.

- Christophe Jakubyszyn : Radical valoisien ?

- Gilbert Collard: Oui. Mais les circonstances objectives ont changé. Le monde a changé.


Si Gilbert Collard est aujourd'hui une figure du Front national, ce ne fut pas du tout le cas par le passé. Un passé pas si lointain que ça. L'avocat de profession débute en militant à la SFIO, puis au PS, flirtant même avec quelques trotskistes.

En 2001, il est candidat aux municipales, à Vichy,  sous l'étiquette du Parti radical valoisien, puis pour le Nouveau centre en 2008. Comme le rappelait en 2011 L'Express : "En 2005, interrogé par France Soir, il déclare être 'radical et chiraquien' et 'rejeter les extrêmes'". Ce n'est qu'en 2011 que Gilbert Collard se rapproche de Marine Le Pen. Comme quoi, les gens changent.

Du rab sur le Lab

PlusPlus