Graphique trompeur sur l’euro : prise en flagrant délit de fake news, Marine Le Pen surenchérit

Publié à 10h25, le 23 mars 2017 , Modifié à 10h26, le 23 mars 2017

Graphique trompeur sur l’euro : prise en flagrant délit de fake news, Marine Le Pen surenchérit

TOUJOURS PLUS – Comme accessoire sur son pupitre lors du débat télévisé lundi, Marine Le Pen n’avait pas un téléphone portable pour se faire conseiller en direct par SMS. Non, mais elle avait apporté un joli graphique censé démontrer un "lien de cause à effet" entre l’introduction de l’euro et la baisse de la production industrielle.



 

Sauf que le graphique est trompeur, comme l’ont démontré Les Décodeurs du Monde :

"

L’indice 100 utilisé est précisément basé sur 2001, année de l’introduction de l’euro. Cela fait naturellement croiser les courbes sur cette même année, insinuant de façon assez claire que l’euro a été un tournant dans la production industrielle de ces pays, qu’il y a un avant et un après. Ce n’est pourtant pas vrai. La production industrielle fléchit très légèrement après 2001 et recommence à croître rapidement. C’est la crise financière partie des Etats-Unis, en 2008, qui a largement fait chuter la production des secteurs industriels.

"

Prise en flagrant délit de fake news, Marine Le Pen surenchérit ce jeudi sur BFMTV. La candidate FN accuse Le Monde de "mensonge" et répète son intox. On notera l’emploi du désormais fameux fillonesque "Et alors ?", pratique pour ne pas argumenter. Voici l’échange face à Jean-Jacques Bourdin :

 

"

- Jean-Jacques Bourdin : Vous avez brandi un graphique lors du débat qui était faux.



- Marine Le Pen : Non, c’est pas vrai, c’est un mensonge de Décodex [sic] du Monde.



- Jean-Jacques Bourdin : L’indice de base, c’est 100. Année 2001 ?



- Marine Le Pen : Non, 2010.



- Jean-Jacques Bourdin : Vous, vous avez pris 2001.



- Marine Le Pen : Et alors ?



- Jean-Jacques Bourdin : Le calcul n’est pas le même.



- Marine Le Pen : Moi, ce que je veux démontrer, on me dit que l’euro n’a aucune influence sur la production industrielle. Donc je prends l’année 100 de 2001 [sic] pour montrer que l’euro a eu une influence.

"

 

D’autres médias, comme L’Obs, Les Échos ou La Tribune de Genève ont aussi relevé cette intox, mais Marine Le Pen choisit de cibler le quotidien du soir. Comme elle le fait désormais régulièrement en l’accusant de rouler pour Emmanuel Macron.

Du rab sur le Lab

PlusPlus