Groupe de gauche au sein du groupe LREM : Brigitte Bourguignon revendique une démarche "constructive"

Publié à 13h11, le 13 janvier 2018 , Modifié à 13h11, le 13 janvier 2018

Groupe de gauche au sein du groupe LREM : Brigitte Bourguignon revendique une démarche "constructive"
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Image Amandine Réaux


C'est une petite musique que l'on entend régulièrement sans que la démarche ne s'officialise : la création d'un groupe dissident à La République en marche - la fameuse "jambe gauche" de la majorité à l'Assemblée nationale. Ce samedi 13 janvier dans Le Monde, Brigitte Bourguignon l'assure : il ne s'agit pas d'initier une fronde. L'élue ex-PS déclare :



Ce n’est pas dans la genèse, ni dans la finalité. Notre démarche est uniquement constructive.

Depuis le mois de novembre, trois réunions se sont déroulées autour de la présidente de la commission des affaires sociales, réunissant plusieurs députés issus de la gauche. Le 9 janvier, l'un d'eux, Jean-Michel Clément avait même appelé à la constitution d'un groupe indépendant, avant de rétropédaler.

Une démarche qui servirait même à Emmanuel Macron, à en croire Jean-Louis Touraine : "Nous voulons valoriser les mesures de justice sociale mises en œuvre pour que les Français n’aient pas l’impression d’une politique déséquilibrée en faveur des personnes les plus favorisées."

De son côté, le patron du groupe Richard Ferrand minimise l'initiative

Nous ne pouvons pas toujours nous retrouver à 312 députés, donc que certains d’entre nous se rencontrent pour échanger en petit groupe n’est pas un problème. Il ne s’agit ni d’un courant ni d’un embryon de fronde. Il y a de temps en temps une petite musique sur le thème 'Il y a une jambe gauche et une jambe droite à l’intérieur du groupe de La République en marche à l’Assemblée'. Mais en réalité, le groupe marche sur ses deux jambes et pas à cloche-pied.

Si Brigitte Bourguignon veut aujourd'hui s'inscrire pleinement dans la majorité, c'est tout de même elle qui pronostiquait, dès septembre, un éclatement de la majorité. Ce n'est donc pas (encore ?) le cas.

Du rab sur le Lab

PlusPlus