Henri Guaino connaît mal la constitution allemande

Publié à 06h39, le 19 avril 2012 , Modifié à 07h19, le 19 avril 2012

Henri Guaino connaît mal la constitution allemande
Henri Guaino, le 6 janvier 2007, à Saint-Etienne. (Maxppp)

“C’est impossible.” Au détour d’un article sur la germanophobie du conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, le Nouvel Observateur s’étonne qu’Henri Guaino affirme mordicus qu’Angela Merkel ne puisse être à la fois chancelière et présidente de la CDU. C’est pourtant le cas.

  1. “C’est impossible, car aucun chef d'Etat européen ne dirige son parti.”

    Sur bundesregierung.de

    Le Nouvel Observateur paru ce jeudi écrit :

    "

    Henri Guaino refuse contre l’évidence d’admettre qu’Angela Merkel est à la fois chancelière et présidente de la CDU !

    C’est impossible, car aucun chef d’Etat Européen ne dirige son parti. Nicolas Sarkozy ne préside pas l’UMP, et lorsqu’il était au pouvoir Tony Blair ne présidait pas non plus le Parti Travailliste.”

    "

    Problème : c’est possible. Angela Merkel est bien chancelière fédérale de la République fédérale d'Allemagne mais aussi présidente de la CDU, l'union chretienne démocrate germanique, principal parti de droite outre-Rhin.

    Le Rhin, un fleuve qu'Angela Merkel, annoncée en janvier comme soutien de poids dans les meetings du président-candidat, n'a finalement jamais traversé pour soutenir la campagne de Nicolas Sarkozy. Certains y ont vu l'influence d'Henri Guaino.

Du rab sur le Lab

PlusPlus