Henri Guaino menace (encore) de quitter la politique en cas de transparence obligatoire pour les députés

Henri Guaino menace (encore) de quitter la politique en cas de transparence obligatoire pour les députés
Henri Guaino sur France 2 le 15 avril 2013 (image France 2)

C'EST MOI OU LA TRANSPARENCE - Henri Guaino le répète ce 15 avril: si la loi sur la moralisation de la vie politique voulue par François Hollande est votée, il songera à se retirer de la vie politique.

Invité de France 2, le député des Yvelines rejette l'idée de rendre publique sa déclaration de patrimoine. S'il y est obligé, il y réfléchira à deux fois :

Je respecterai la loi mais je me poserai la question de la poursuite de ma carrière politique.

Et l'explique ainsi :

Moi je veux être respecté dans la vie.Moi je n’ai pas à venir devant tous les Français leur expliquer … C’est l’histoire d’une vie un patrimoine ! Je ne vais pas expliquer toute ma vie! On est déjà obligé en tant qu’homme public de raconter beaucoup de choses sur soi.Une société dans laquelle il n’y a plus d’intimité, plus de respect de la vie privée, ça n’est plus une société de liberté.

Une semaine plus tôt, Henri Guaino brandissait déjà la même menace sur Canal Plus, jugeant qu'il n'était pas là pour "se désabiller" en public. Le député estime le projet "démagogique et indécent" et pense que les moyens existent déjà, citant la commission de la transparence et le fisc. Il suffirait à ses yeux de renforcer leur action.

Du rab sur le Lab