Hervé Mariton engrange ses premiers soutiens pour la présidence de l'UMP

Publié à 13h09, le 29 juillet 2014 , Modifié à 13h26, le 29 juillet 2014

Hervé Mariton engrange ses premiers soutiens pour la présidence de l'UMP
Hervé Mariton, député UMP de la Drôme © Maxppp

Hervé Mariton ne prend pas (vraiment) de vacances. Le député de la Drôme, candidat à la présidence de l'UMP, engrange ses premiers soutiens parmi les députés, sénateurs, et eurodéputés, en vue du congrès de l'UMP, qui se tiendra en novembre prochain. Pour l'heure, seul Hervé Mariton et Bruno Le Maire, également candidat à la primaire présidentielle, se sont lancés. Mais Nicolas Sarkozy est en embuscade et pourrait se prononcer à la fin de l'été. 



Qu'importe, certains élus ont d'ores et déjà décidé de soutenir Hervé Mariton. Selon les informations du Lab, les députés Arlette Grosskost et Etienne Blanc, les sénateurs Joëlle Garriaud Maylam et Roland du Luart, ainsi que l'eurodéputé Alain Lamassoure, ont assuré Hervé Mariton de leur soutien.



Arlette Grosskost et Etienne Blanc s'apprêtent d'ailleurs à publier une tribune dans laquelle ils expliquent leur soutien à Hervé Mariton. Les deux insistent notamment sur le fait que Hervé Mariton est, pour l'heure, le seul candidat à la présidence de l'UMP à avoir assuré qu'il ne serait pas candidat à la présidence... de la République.



Voici un extrait du texte, consulté par le Lab :



Le chef de notre mouvement doit s’interdire de concourir à l’élection présidentielle de 2017 et cet engagement doit être dépourvu d’ambiguïté. Hervé Mariton l’a pris dès sa déclaration de candidature.


Contactée par le Lab, la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylat confirme également son soutien à Hervé Mariton. Celle qui avait soutenu Jean-François Copé lors de la dernière élection à la présidence du parti, insiste sur "l'intégrité" du député de la Drôme :



Je pense que c'est un garçon de grande qualité, très sérieux. C'est la personne qu'il faut à l'UMP. Il a une intégrité incontestable. Il faut un candidat qui puisse faire un vrai travail de terrain. Hervé Mariton veut faire ce travail là. 



"Elément clé" de son soutien, l'engagement de Hervé Mariton à ne pas se présenter à la future primaire: "Je ne veux pas de personne qui utilise la présidence de l'UMP à des fins personnelles"



Même argument pour Alain Lamassoure, eurodéputé UMP, tête de liste en Ile-de-France en avril dernier. Alain Lamassoure insiste par ailleurs sur les idées politiques de Hervé Mariton, libéral de son état, et s'en félicite :



En bon libéral, il sait qu'il ne détient pas à lui seul la totalité de la vérité.



Je ne partage pas son approche sur les problèmes de société, mais peu importe. C'est un homme qui a montré dans ses fonctions d'animateur politique, qu'il savait écouter les autres.



Alain Lamassoure fait ici référence au combat mené par Hervé Mariton contre le mariage pour les couples de même sexe, en 2013.



Autre qualité de ce dernier selon Alain Lamassoure ? "Il n'est pas paranoïaque" comme ses petits collègues de l'UMP, obsédés selon lui par l'élection présidentielle. 



Contacté par le Lab, Hervé Mariton assure être confiant pour rassembler les 20 parrainages de parlementaires UMP, mais ne souhaite pas faire plus de commentaires sur la liste de ses soutiens. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus