Hidalgo contrainte d’expliquer devant les caméras pourquoi il n’y a personne à la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats

Publié à 14h32, le 10 janvier 2016 , Modifié à 16h18, le 10 janvier 2016

Hidalgo contrainte d’expliquer devant les caméras pourquoi il n’y a personne à la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats
© Capture d'écran BFMTV
Image Le Lab

Amandine Réaux pour

SEULS TWO - Une cérémonie d’hommage aux victimes des attentats de janvier avait lieu ce dimanche 10 janvier place de la République à Paris. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’y avait pas foule, comme l’ont remarqué plusieurs internautes, dont le journaliste Jérôme Godefroy.





Devant les caméras de BFMTV, Anne Hidalgo a donc été contrainte d’expliquer pourquoi la commémoration, que la mairie de Paris a elle-même organisée, était un flop. 



D’abord, c’est le matin, et les Parisiens ne sont pas toujours du matin. Donc je pense que, dans l’après-midi, beaucoup d’entre eux seront là. Et puis c’est vrai qu’il y avait un dispositif de sécurité - normal d’ailleurs - compte tenu notamment de la présence du chef de l’Etat.

Un instant découpé par BFMTV à voir ci-dessous en vidéo : 







Anne Hidalgo a trouvé un responsable : François Hollande. Eh oui, s’il n’y a pas assez de monde à la cérémonie, c’est aussi un peu la faute au chef de l’Etat et au dispositif de sécurité qui l’entoure.

Une nouvelle pique au gouvernement de la part de celle qui se dit "dans un état de rage" contre la déchéance de nationalité et la politique nationale.

Un deuxième hommage est prévu à 17h pour l’éclairage de la statue place de la République. Le chef de l’Etat n’y assistera pas. Raison de plus pour Anne Hidalgo d’espérer que les Parisiens-lève-tard s’y rendent.

Du rab sur le Lab

PlusPlus