Hollande à la Bastille: droite et FN s'en prennent aux drapeaux étrangers

Publié à 08h26, le 07 mai 2012 , Modifié à 10h39, le 07 mai 2012

Hollande à la Bastille: droite et FN s'en prennent aux drapeaux étrangers
Louis Aliot et Nadine Morano sur Canal Plus, au Grand Journal. (Capture Canal Plus)
Image Ivan Valerio

Par

Lundi matin, haro sur les célébrations socialistes de la veille. La fête à la Bastille est largement commentée dans les médias ce matin. Et Nadine Morano, fervente supportrice de Nicolas Sarkozy, s'inquiète d'un point en particulier : les drapeaux rouges et étrangers de la place de la Bastille.

Quelques minutes plus tard, même alarme du côté du Front national. Sur France Info, Louis Aliot déclare "être assez surpris de voir autant de drapeaux étrangers saluer la victoire de M. Hollande". "J'ai beaucoup vu de drapeaux algériens", précise-t-il.

  1. 1

    Morano : "Voilà la France qu'on va nous construire"

    Droite et FN soulèvent une polémique commune, ce lundi 7 mai, après la victoire de François Hollande. Trop de drapeaux étrangers, sur la place de la Bastille, pour Nadine Morano, sur Europe 1, et Louis Aliot, numéro 2 du FN, sur France Info.

    La Place de la Bastille le 6 mai salue la victoire de François Hollande (Reuters)

    La ministre de l'Apprentissage affirme sur Europe 1 avoir ressenti "un drôle de sentiment" après avoir vu "très peu de  drapeaux bleu-blanc-rouge", "beaucoup drapeaux rouges et de drapeaux étrangers". "Ca ne me rassure pas beaucoup", déclare-t-elle. 

    Ecouter : 

    Nadine Morano a rattaché la présence de ces drapeaux au droit de vote des étrangers, et elle s'en inquiète : 

    Je me dis, voilà quelle est la France qu'on va nous construire avec le droit de vote des étrangers. Cette démonstration n'était pas réjouissante pour la France que nous avons à construire. 

    Quelques minutes plus tard, sur France Info, c'est Louis Aliot qui dénonce ces drapeaux : 

    Le numéro 2 du FN et compagnon de Marine Le Pen se déclare "surpris" des "nombreux drapeaux étrangers". "Les mêmes qui avaient salué la victoire de M. Sarkozy et de Jacques Chirac en 2002", ajoute-t-il. 

    Et l'élu du Languedoc remarque en "en particulier les drapeaux algériens":

    J'ai beaucoup vu de drapeaux algériens, ce qui prouve bien que la communautarisation de la société française est une réalité.

    Sur Twitter, Florian Philippot, directeur de la campagne de Marine Le Pen y va aussi de son commentaire. Lui aussi, aurait aimé voir davantage de drapeaux français. 

    j'aurais aimé voir un peu plus de drapeaux français hier à la Bastille...

    — Florian Philippot (@f_philippot) Mai 7, 2012

Du rab sur le Lab

PlusPlus