Hollande sert de source directe aux journalistes

Publié à 15h50, le 30 avril 2013 , Modifié à 16h02, le 30 avril 2013

Hollande sert de source directe aux journalistes
François Hollande le 28 février 2012/WOSTOK PRESS/MAXPPP
Image Le Lab

Par Michael Bloch pour

Il a beau être président de la République, il ne garde pas moins des contacts réguliers avec les journalistes, et leur sert même à l'occasion de source directe, comme le rapporte Le Monde(lien abonnés) dans son édition datée du 1er mai. 

"En témoigne cette réunion à l'Elysée au cours de laquelle le secrétaire général, Pierre-René Lemas, journal à la main, s'est indigné de la publication d'une information : "Mais qui a sorti ça à la presse ?"

Le président répond alors avec le plus grand calme devant des conseillers médusés

"C'est moi..."  

La date et la nature de l'information en question n'ont pas été précisées par le quotidien du soir. 

Il arrive également au président de la République de parler en "on" aux journalistes comme ce 19 avril où François Hollande confirme au Monde (lien abonnés) la libération des otages Français au Cameroun.

BONUS TRACK

Dans cet article sur l'anniversaire du quinquennat Hollande, les journalistes Thomas Wieder et David Revault d'Allonnes rapportent également d'autres propos tenus par François Hollande dans son avion au retour de son voyage en Chine, en particulier sur la grogne de la majorité. 

"Je peux la comprendre, cette majorité, je lui ai fait accepter tellement de choses en un an : la maîtrise de la dépense publique, le pacte de compétitivité, la réforme du marché de l'emploi. Donc qu'il y ait parfois des états d'âme, c'est normal. Mais l'essentiel, c'est que les grands choix soient validés, or ils le sont et au fond il n'y a que ça qui compte."

Du rab sur le Lab

PlusPlus