Investiture de Valls pour En Marche : "On ne doit pas humilier les gens" pour Rebsamen

Publié à 11h40, le 10 mai 2017 , Modifié à 11h43, le 10 mai 2017

Investiture de Valls pour En Marche : "On ne doit pas humilier les gens" pour Rebsamen
Le maire PS de Dijon François Rebsamen. © Capture d'écran franceinfo:
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

Pour l'instant, Manuel Valls ne sera pas candidat En Marche ! pour les prochaines élections législatives. Le président de la commission nationale d’investiture de la majorité présidentielle, Jean-Paul Delevoye, a assuré que l’ancien Premier ministre ne remplit pas "les critères" pour être investi. Une fin de non-recevoir qui ne plaît pas vraiment au maire PS de Dijon François Rebsamen.

Invité de franceinfo : mercredi 10 mai, l’ancien ministre du Travail n’a pas apprécié la façon de faire des équipes du nouveau Président. "On ne doit pas essayer d’humilier les gens en politique", a-t-il assuré :

Un feuilleton un peu curieux, pas très valorisant ni pour les uns ni pour les autres. On ne doit pas essayer d’humilier les gens en politique, ça ne sert à rien. Je pense qu’on doit traiter autrement un ancien Premier ministre. Il y a un peu d’arrogance dans la réponse que fait Jean-Paul Delevoye ce [mercredi] matin.

Une séquence à retrouver ci-dessous en vidéo : 

François Rebsamen va même plus loin en mettant en garde le nouveau Président. Il estime que cette manière de faire est contraire à la "volonté de rassemblement" d’Emmanuel Macron :  

Je pense que l’heure doit être, et c’était la volonté du nouveau président de la République Emmanuel Macron, au rassemblement. Mais le rassemblement, ça ne peut pas être l’uniformité. On ne peut pas dire qu’on veut renouveler la vie politique en disant : 'J’ai 577 candidats dans 577 circonscriptions. Ça doit faire 577 députés'. Ça ne fonctionne pas comme ça la démocratie.

Après ce refus d’En Marche !, Manuel Valls va devoir aussi faire face à la colère des socialistes. Le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis a annoncé mercredi 10 mari une "procédure" contre l’ancien Premier ministre "devant la commission des conflits" du PS


 
 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB

Cambadélis annonce "une procédure" contre Valls "devant la commission des conflits" du PS

Delevoye assure que Valls ne remplit pas "les critères d’une investiture" En Marche !

Du rab sur le Lab

PlusPlus