Jack-Yves Bohbot, chef de file de NKM dans le 11e, locataire d'un logement social de 88 m2 en plein Marais pour 1500 euros par mois

Publié à 11h11, le 13 novembre 2013 , Modifié à 16h20, le 13 novembre 2013

Jack-Yves Bohbot, chef de file de NKM dans le 11e, locataire d'un logement social de 88 m2 en plein Marais pour 1500 euros par mois
MaxPPP
Image Thibaut Pezerat

Par

INFO LAB - Pour une ristourne, c'est une sacrée ristourne. Jack-Yves Bohbot, chef de file de Nathalie Kosciusko-Morizet dans le 11e arrondissement de Paris, est, selon les informations du Lab, locataire depuis 1991 d'un logement social de 88 m2 en plein coeur du Marais (4e arrondissement), à deux pas du métro Saint-Paul. Et ce pour un loyer, aujourd'hui, de "1500 euros par mois, charges comprises", reconnaît Jack-Yves Bohbot, contacté par le Lab.

Un appartement de quatre pièces, situé à équidistance de la Seine et de la célèbre rue des Rosiers, qui lui coûterait au moins 2.500 euros par mois dans le privé, si l'on en croit les différentes sites d'estimation (ici ou ).

Contacté par le Lab, Jack-Yves Bohbot reconnaît bien être titulaire du bail de l'appartement, mais invoque une situation familiale compliquée pour refuser, à l'heure actuelle, de s'engager à résilier le bail du logement social, dans lequel il assure ne plus vivre aujourd'hui.

>> Mise à jour, 16h15 : Dans un communiqué cité par l'AFP, Jack-Yves Bohbot s'engage finalement à laisser "seule titulaire du bail" sa femme, avec leurs quatre enfants. 

Jack-Yves Bohbot est le second "chef de file" désigné par la candidate UMP à la mairie de Paris qui s'avère titulaire d'un logement social : le Lab avait révélé, mercredi 6 novembre, que Jean-Jacques Giannesini, chef de file de NKM dans le 19e arrondissement était lui aussi titulaire d'un bail de logement social. A la différence de Jack-Yves Bohbot, Jean-Jacques Giannesini s'était engagé à résilier le bail de cet appartement, dans un communiqué de presse diffusé quelques heures plus tard.

Jack-Yves Bohbot, 57 ans, diplômé de Harvard, est "senior manager" au cabinet Deloitte, comme indiqué sur son profil Linkedin. Selon les estimations d'un expert en ressources humaines sollicité par le Lab, un tel poste peut-être rémunéré "entre 90 000 et 120 000 euros bruts par an sans les bonus et sur la base d'un temps plein" - Jack-Yves Bohbot parle, lui, d'un salaire de "3600 euros par mois", au Lab ; Le Parisien précisant, citant un collaborateur du groupe Deloitte, qu'il "travaille aux 4/5è".

Selon le site Atlantico, NKM va demander à ses conseillers de Paris potentiels de signer "une charte du candidat" dans laquelle ils s'engageront à ne pas bénéficier de logement de la ville.

Interrogée par le Lab à l'occasion d'une conférence de presse, ce mercredi 13 novembre, Nathalie Kosciusko-Morizet assure qu'"aucun conseiller de Paris ne sera logé dans un logement de la ville de Paris". Pour les éventuels contrevenants à cette règle, la candidate de l'UMP assure que "la résiliation du bail doit se faire avant le dépôt des listes en janvier", et promet encore : "Je ne suis pas là pour rejouer le passé".

Edit, 12h30 : ajout d'une précision : Jack-Yves Bohbot assure au Lab ne plus vivre lui-même dans l'appartement - sans toutefois remettre en question les informations du Lab quant à son inscription sur le bail du bien.

Edit, 13h15: ajout des citations de NKM.

Du rab sur le Lab

PlusPlus