Jean-Frédéric Poisson envisage désormais un rapprochement avec Nicolas Dupont-Aignan

Publié à 08h07, le 08 novembre 2016 , Modifié à 08h58, le 08 novembre 2016

Jean-Frédéric Poisson envisage désormais un rapprochement avec Nicolas Dupont-Aignan
Jean-Frédéric Poisson © Eric FEFERBERG / POOL / AFP

BRÈVE DE CAMPAGNE - Fut un temps où Jean-Frédéric Poisson ne voulait plus entendre parler du "cordon sanitaire" qui existe encore entre la droite républicaine et l'extrême droite. Le candidat à la primaire de la droite avait donc un temps envisagé un rapprochement avec le Front national avant d'expliquer avoir des différences de fond "irréductibles" avec le parti présidé par Marine Le Pen. Tout cela était donc un peu confus. Jusqu'à aujourd'hui.

Ce mardi 8 novembre, l'entourage du président du Parti chrétien démocrate remet l'église au centre du village et explique à RTL que si rapprochement il y a, ce ne sera pas avec la droite extrême dure mais avec Debout la France :

Il [Jean-Frédéric Poisson] est favorable à un rapprochement entre le PCD et Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan en vue des élections législatives de 2017.

 

Voilà qui est donc plus clair : Jean-Frédéric Poisson est prêt à s'allier avec la droite de la droite mais pas avec l'extrême droite. Du côté de chez Nicolas Dupont-Aignan, en revanche, on assure qu'aucun rapprochement n'est actuellement envisagé. "Nous sommes ouverts à tous les soutiens", ajoute-t-on toutefois. Le parti de NDA ne voudrait tout de même pas se priver d'un éventuel allié. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus