Jean-Luc Mélenchon écrit à France 2 pour critiquer les choix éditoriaux de Stéphane Bern

Publié à 17h34, le 27 mai 2015 , Modifié à 17h41, le 27 mai 2015

Jean-Luc Mélenchon écrit à France 2 pour critiquer les choix éditoriaux de Stéphane Bern
© FRANCOIS GUILLOT / AFP JEAN SEBASTIEN EVRARD

Moins de têtes couronnées SVP ! C'est en substance le message de Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbière à la nouvelle patronne de France Télévisions. Dans un billet de blog écrit mardi 26 mai, Alexis Corbière, secrétaire national du parti de gauche, explique en quoi selon lui et l'ancien patron du Parti de gauche, les thèmes des émissions de Stéphane Bern sont problématiques.

Ils rappellent d'abord le succès de l'émission Secrets d'histoire"devenue pour nos concitoyens la principale émission d’Histoire qui rassemble régulièrement 3 à 4 millions de téléspectateurs". Alors justement, cela implique des responsabilités. Pas celle de l'animateur, non, qui a une "personnalité attachante". Non, les critiques portent sur "les contenus idéologiques de ces émissions et le choix très orientés des sujets". Ils écrivent, revenant sur les 88 derniers épisodes : 

 

"

Plus de 60% sont consacrés exclusivement à des monarques et leurs favorites. Sur les moins de 40 % restant, dont l’essentiel est consacré à des artistes (écrivains et peintres), ou des personnages folkloriques et très secondaires de l’histoire universelle (Mata Hari, le chevalier d’Eon, Robin des Bois, la bête de Gevaudan, etc.) seulement 5 émissions, soit 6% (!) de la totalité, ont été consacrée à des personnalités ou des lieux liés à la République. En voici la liste précise  et exhaustive : le Général de Gaulle, Georges Clemenceau, Georges Danton, la journée du 14 juillet 1789 et le Palais de l’Elysée. C’est tout. C’est peu.

"

Pas assez de personnages républicains donc mais pas seulement, ils ajoutent : " Il est navrant de constater qu’aucune des ces femmes ou hommes racontés dans ces « Secrets d’Histoire » n’a par exemple la peau noire ou est originaire des Caraïbes (...) hormis deux épisodes consacrés au roi et reine d’Egypte Toutankhamon et Cléopâtre !"

Bref, il serait bon, d'ajouter quelques personnalités comme Toussaint Louverture, Jaurès ou encore des révolutionnaires. Ils poursuivent :

 

"

Ne croyons nous pas qu’il existe des femmes et des hommes ayant consacré leur existence au progrès, à la recherche, à l’émancipation humaine, dignes d’être mieux connus par nos concitoyens ? Pourquoi valoriser avec obstination des personnages qui bien souvent n’ont fait rien d’autre que « de se donner la peine de naitre » ? 

"

Jean-Luc Mélenchon est décidément très attentif à tous les loisirs "grand public". Ainsi, il a accordé, en décembre, une interview à Closer. Il expliquait :"Moi, ce qui m'intéresse ici, c'est le grand nombre, qui a des goûts simples, qui ne se prend pas trop au sérieux." En novembre, il s'était interrogé sur la vision de la Révolution française véhiculée par le jeu vidéo Assassin's creed.  Il estimait alors :  

 

"

C'est [Assassin's Creed Unity] de la propagande contre le peuple.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus