Jean-Luc Mélenchon fait le pari que Manuel Valls sera renversé dans deux mois

Publié à 12h32, le 15 mai 2016 , Modifié à 12h32, le 15 mai 2016

Jean-Luc Mélenchon fait le pari que Manuel Valls sera renversé dans deux mois
Jean-Luc Mélenchon. © AFP

Faute de majorité à l’Assemblée, Manuel Valls a décidé d’engager la responsabilité du gouvernement en utilisant le 49.3 pour faire adopter la loi Travail, mardi 10 mai. La droite a déposé une motion de censure, rejetée, tandis que la gauche n’a pas recueilli assez de signatures (56 au lieu de 58 minimum) pour déposer la sienne.

Cela ne désespère absolument pas Jean-Luc Mélenchon, qui a soutenu la motion de la gauche de la gauche. Dans une interview au JDD ce 15 mai, le candidat à la présidentielle fait le pari que les députés trouveront les deux voix manquantes à gauche d’ici à juillet - le texte reviendra alors devant l’Assemblée - et que le gouvernement sera renversé. Il lance :

"

Dans deux mois, Valls sera renversé.

"

Le 10 mai, les députés aubrystes ont refusé de signer la motion de censure de la gauche, tandis que les frondeurs n’ont pas voté celle de la droite. Jean-Luc Mélenchon leur demande ainsi d’être "conséquents". Comprendre : "trouver les deux signatures qui manquent" ou "voter la prochaine motion de censure quel qu’en soit l’auteur".

Du rab sur le Lab

PlusPlus