Jean-Luc Mélenchon "propose" sa candidature pour la présidentielle de 2017

Publié à 20h16, le 10 février 2016 , Modifié à 20h38, le 10 février 2016

Jean-Luc Mélenchon "propose" sa candidature pour la présidentielle de 2017
Image Sylvain Chazot


Longtemps, Jean-Luc Mélenchon a hésité, répétant à l'envi qu'une campagne présidentielle est un exercice difficile, épuisant. Mais, finalement, l'ancien co-président du Parti de gauche a décidé de rempiler.

Invité sur le plateau de TF1 ce mercredi 10 février, Jean-Luc Mélenchon "propose" sa candidature pour la présidentielle de 2017. Et c'est *un peu* la faute à Marine Le Pen s'il fait aujourd'hui cette annonce. Il dit :



Le rythme s'est accéléré. Après messieurs Juppé, Fillon, Sarkozy, madame Le Pen sur votre plateau a annoncé sa candidature. Dans ces conditions, il faut passer à l'action, on ne peut pas rester sans voix. Eh oui, je propose ma candidature pour l'élection présidentielle de 2017.

Pour cette nouvelle campagne, Jean-Luc Mélenchon s'est trouvé un modèle. Chose peu banale pour l'eurodéputé, ce modèle est américain : Bernie Sanders, le candidat qui embête *un peu* Hillary Clinton dans les primaires démocrates. Celui  qui se définit lui-même comme "socialiste", une insulte aux États-Unis, a remporté mardi 9 février la primaire du New Hampshire face à Hillary Clinton. Quel est le rapport avec Jean-Luc Mélenchon ? C'est lui-même qui le dit : 

Je propose ma candidature. C'est au peuple d'en disposer. […] Je suis ouvert à tout le monde, les organisations, les réseaux, mais les citoyens d'abord. Vous savez, je m'inspire, à ma manière, de la méthode qui a été celle de Bernie Sanders. J'ai loué la même plateforme internet que lui. Si bien que maintenant tout le monde peut se joindre à moi pour travailler sur le programme et agir.

"Je veux représenter, incarner la France insoumise et fière de l'être, celle qui n'a pas de muselière ni de laisse", ajoute-t-il avant de faire la promo de son site, donc, jlm2017.fr.

Du rab sur le Lab

PlusPlus