Image Le Lab

Par Geoffrey Bonnefoy
pour

Le Lab  évoquait lundi 16 octobre le billet de blog de Jean-Luc Mélenchon dans lequel le leader du Front de gauche s'en prenait au dessinateur de presse Plantu :

[...] l’infâme Plantu. Ce bénéficiaire d’un prix de la liberté de la presse de dix mille euros attribué par le Quatar a battu le record de l’ignominie. Il a osé déclarer sur France 5 que Chavez et Pinochet c’était « pareil », puisque Chavez et « ses sbires » auraient tué autant de monde que le dictateur chilien.Ecœurement : le « journaliste » qui animait le « débat » ne corrigea rien.

Plantu aurait donc comparé Hugo Chavez, réélu à la tête du Vénézuéla pour son 4e mandat, le 7 octobre 2012, et le dictateur Augusto Pinochet,  qui dirigea le Chili pendant plus de 15 ans, s'attirant ainsi les foudres de Jean-Luc Mélenchon. 

Le Lab a cherché à connaître le contexte des ces propos. Et a contacté France 5 pour connaitre le jour et l'émission concernée, Jean-Luc Mélenchon ne le précisant pas. 

Ne retrouvant pas de traces de la déclaration de Plantu dans ses programmes, France 5 renvoie vers une émission d'Arte, où Plantu était invité. Mais n'y a pas fait cette comparaison.

Et donc. 

Il semble que Jean-Luc Mélenchon parle de l'émission Kiosque, diffusée sur TV5 Monde, quelques heures avant que les résultats de l'élection du Venezuela ne soient connus, où était invité Plantu. 

Il y est question d'Augusto Pinochet, mais c'est la manière dont le dictateur a tenté d'organiser sa succession qui est évoquée.

Sur le plateau, Paola Martinez Infante, correspondante d’une radio chilienne en France, explique : 

Je pense que c’est la première élection où vraiment on a un intérêt mondial pour le Venezuela. Je pense que Chavez, d’ailleurs il l’a dit lui-même hier [le 6 octobre, ndlr]. Pendant toute la campagne il a dit 'je refuse le débat, et là hier, il a dit acceptons le résultat de cette élection'.Je pense que lui aussi, à un moment donné, il va se dire 'il faut que j’ouvre le débat. Il faut que je commence à céder la place à quelqu’un d’autre qui a les mêmes idées que moi. Qui a le même projet bolivarien que moi. Il n'y a pas que moi qui peux faire les choses.'

Et Plantu de déclarer :

Comme Pinochet...[Paola Martinez] Ah oui. Mais ça c’est une autre chose.[Plantu] à l’extrême-droite [...] qui a été un dictateur également et qui a laissé la place presque démocratiquement.

Et si Plantu reclame un "débat" sur le bilan de Chavez, il ne dit en aucune manière que celui-ci sera équivalent à celui de Pinochet :

 [Paola Martinez] Oui mais Chavez il n’a pas 3.400 morts sur son dos. Pinochet oui.[Plantu] Heu, ben écoutez quand on voit la violence qui existe à Caracas et quand on voit les sbires qui travaillent pour Chavez dans les rues de Caracas. Il faudra qu’on fasse un bilan un jour. Bien sûr.

Bilan ? Oui, le nom de Pinochet a été évoqué sur un plateau télé par Plantu lors d'un débat sur le Venezuela, mais non, le dessinateur n'a pas directement comparé les actions, au pouvoir, des deux.

>> Retrouvez l'émission ici (la séquence est à retrouver à partir de 23'15'')

> Vidéo repérée par @linsurge_

Du rab sur le Lab