Jean-Marie Le Guen suggère à Cécile Duflot d'accueillir les migrants dans sa circonscription

Publié à 13h16, le 10 juin 2015 , Modifié à 08h34, le 11 juin 2015

Jean-Marie Le Guen suggère à Cécile Duflot d'accueillir les migrants dans sa circonscription
Jean-Marie Le Guen © FRANCOIS GUILLOT / AFP

L'évacuation d'un camp de 350 migrants africains à Paris, sous le métro aérien boulevard de La Chapelle, ne passe pas chez certains. Pour Cécile Duflot, la politique migratoire de la France est un "Waterloo moral". L'ancienne ministre du Logement l'écrit ce mercredi 10 juin dans une lettre adressée à François Hollande et publiée par Le Monde.

Jean-Marie Le Guen n'est pas franchement ravi de cette initiative. Il le fait savoir sur Europe 1, expliquant que, si l'ancienne ministre est si favorable que ça à l'accueil des migrants – et pourquoi pas à la construction d'un centre en région parisienne pour les accueillir – elle n'a qu'à les accueillir dans sa circo.

Le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement dit :

"

À moins que madame Duflot, qui est députée de Paris, ne propose tout simplement que dans sa circonscription, on regroupe tous les immigrants qui sont aujourd'hui dans les rues.

 

"

Dans sa lettre à Hollande, Cécile Dufot estime qu'"au-delà de la question du droit d'asile, en vérité c'est la question de l'accueil de l'étranger qui est posée".

Mardi, Anne Hidalgo s'est dite favorable à la création d'un centre d'accueil pour migrants, probablement à proximité de Paris. Une idée qui fait hérisser les poils de Wallerand de Saint-Just, candidat FN aux régionales en Île-de-France, qui voit dans ce projet un "nouveau Sangatte en plein Paris". 

Jean-Marie Le Guen est l'un des membres du gouvernement les plus virulents contre Cécile Duflot. "Depuis qu'elle a quitté le gouvernement, elle est en perpétuelle dérive", avait-il par exemple lancé en novembre 2014.

Du rab sur le Lab

PlusPlus