Jean-Vincent Placé est trèèèès content des ventes de son livre "Pourquoi pas moi !"

Publié à 16h24, le 23 juillet 2015 , Modifié à 16h32, le 23 juillet 2015

Jean-Vincent Placé est trèèèès content des ventes de son livre "Pourquoi pas moi !"
© AFP

BOF BOF SELLER - Jean-Vincent Placé n'est pas Christine Boutin. L'ancienne ministre du Logement aurait vendu 38 exemplaires de son ouvrage de 2010 Qu'est-ce que le parti chrétien-démocrate ? (éd. L'Archipel), assurait GQ en janvier dernier. Le sénateur EELV a écoulé énormément plus d'exemplaires de son autobiographie Pourquoi pas moi ! (éd. Plon). 336, précisément, selon Le Point de ce jeudi 23 juillet, qui se base sur le classement GfK.

Faux, archi faux, répond Jean-Vincent Placé qui est officiellement très content de ses ventes. Au Lab, l'élu écolo évoque le chiffre de 3.000 exemplaires mis en place et de 1.000 réimprimés. Il ajoute :

"

Ce qui est très bien pour une bio politique où je ne dis du mal de personne...

 

"

Effectivement, si Jean-Vincent Placé n'est pas Christine Boutin, il n'est pas non plus Cécile Duflot. L'ancienne ministre du gouvernement Ayrault a vendu 45.000 exemplaires de De l'intérieur, voyage au pays de la désillusion (éd. Fayard), rappelle Le Point. L'élue parisienne y égratignait un petit peu tout le monde, et notamment le Premier ministre Manuel Valls. "Le mec de gauche qui tient des discours de droite, c'est un peu l'écolo qui défend le nucléaire !", écrivait-elle.

Point de cela dans le livre de Jean-Vincent Placé. Au Lab, l'entourage du sénateur évoque ce chiffre de 336 exemplaires avancés par l'hebdomadaire. "Ce sont les chiffres sortis de caisses. Ça ne correspond pas à toutes les ventes car tous les libraires ne sont pas enregistrés", explique-t-on, avançant le chiffre de 2.500 exemplaires mis en place.

Et encore, cela ne vaut que pour la France ! Car Jean-Vincent Placé envisage de faire traduire son livre en coréen… Là, Marc Levy pourra commencer à trembler.

Du rab sur le Lab

PlusPlus