Jet de tomate et huées : la visite de Marine Le Pen à Rungis a été un peu perturbée

Publié à 09h45, le 25 avril 2017 , Modifié à 09h45, le 25 avril 2017

Jet de tomate et huées : la visite de Marine Le Pen à Rungis a été un peu perturbée
Marine Le Pen © AFP

Marine Le Pen a beau être matinale, elle peut avoir mal. Ce mardi 25 avril, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, la finaliste de l'élection présidentielle a été prise à parti par plusieurs producteurs du marché de Rungis, comme l'a relayé le Huffington Post :

Dans la halle des fruits, Marine Le Pen, qui avait reçu un bon accueil jusqu'ici, a été la cible de huées et de klaxons. Selon un journaliste de l'AFP, la frontiste a même été visée par des jets de tomates, tomates auxquelles la candidate du FN a échappées.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus