L'hebdomadaire d'extrême droite "Minute" soutient Hervé Mariton pour l'élection à la présidence de l'UMP

Publié à 19h46, le 20 novembre 2014 , Modifié à 19h47, le 20 novembre 2014

L'hebdomadaire d'extrême droite "Minute" soutient Hervé Mariton pour l'élection à la présidence de l'UMP
Hervé Mariton © PHOTOPQR/LA PROVENCE

L'outsider de l'élection pour la présidence de l'UMP engrange les soutiens. Après Gérard Longuet, mercredi 19 novembre, Hervé Mariton vient de recevoir l'appui de… Minute. L'hebdomadaire d'extrême droite, condamné fin octobre pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe, a en effet décidé de soutenir le député de la Drôme pour succéder à Jean-François Copé, relève ce jeudi 20 novembre Le Monde.

Voici ce qu'écrit Minute :

Il est temps pour "Minute", journal d’union des droites, de prendre position. […] Au nom des convictions, le choix s’impose : c’est Mariton.

Alors d'accord, Hervé Martion a *très peu* de chances de devenir le prochain président de l'UMP. Même Minute en est conscient. L'hebdomadaire critique même le "charisme limité" du député, son image "d’outsider, pour ne pas dire de tocard". Pas grave. Minute ajoute :

On est pas au turf, il ne s’agit pas de voter pour le gagnant.

Car, pour l'hebdo d'extrême droite, Hervé Mariton a quand même un avantage. Il a été depuis à l'UMP l'un des plus farouches opposants au mariage pour tous.

Pas sûr que ce soutien tardif ravisse le principal intéressé. Contacté par Le Lab jeudi 20 novembre, Hervé Mariton explique n'avoir "rien demandé". Il a même refusé, explique-t-il, d'accorder un entretien à l'hebdo – ce qui n'est pas le cas de tout le monde à l'UMP.

Hervé Mariton ne croit pas non plus que ce soutien finalement embarrassant lui permettra de gagner quelques voix. Il ajoute :

Je ne sais pas du tout quel est le lectorat de "Minute" mais je ne connais pas beaucoup d'électeurs UMP qui s'y réfèrent

Du rab sur le Lab

PlusPlus