La blague de Manuel Valls à des ouvriers sur son statut de précaire et de CDD

Publié à 20h01, le 21 mars 2016 , Modifié à 08h21, le 22 mars 2016

La blague de Manuel Valls à des ouvriers sur son statut de précaire et de CDD
Manuel Valls © AFP
Image Le Lab

Julien Vallet pour

TOUT COMME VOUS - Au fond, Manuel Valls, en dépit de ses responsabilités, est un travailleur comme un autre, soumis lui aussi aux dures règles du monde du travail. Du moins est-ce l'idée qu'il a tenté de faire passer auprès d'ouvriers de l'usine Safran-Albany de Commercy, dans la Meuse, devant qui il s'exprimait, ce 21 mars. Selon une journaliste politique de RFI, le Premier ministre a affirmé à son auditoire qu'il était lui aussi soumis à la précarité. Il a déclaré, sur un ton mi-sérieux mi-plaisantin : "Je suis précaire, je suis en CDD. C'est vous le marché".





Une phrase à réécouter ici :



Une phrase qui résonne bizarrement avec l'actualité alors que le locataire de Matignon est en plein bras-de-fer sur la loi dite El Khomri de réforme de code du travail, qui suscite les inquiétudes de la jeunesse sur un avenir "précaire". On notera que cet argument est parfois avancé par les hommes et femmes politiques pour qualifier les aléas de leur vie professionnelle, soumise aux remaniements ou au risque de défaite électorale. Dur de se retrouver, comme Dominique Voynet en 2002 après sa défaite aux législatives à Dole, obligée de s'inscrire à l'ANPE, l'ancêtre de Pôle Emploi.

Du rab sur le Lab

PlusPlus