La députée LREM Marie Lebec a trouvé une solution à la crise catalane : un En Marche ! espagnol

Publié à 19h58, le 08 octobre 2017 , Modifié à 15h08, le 09 octobre 2017

La députée LREM Marie Lebec a trouvé une solution à la crise catalane : un En Marche ! espagnol
Marie Lebec, députée LREM. © Montage le Lab
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

L'Espagne est en crise, ça ne vous aura pas échappé. Depuis le 1er octobre et la victoire du "oui" au référendum catalan sur l'indépendance de la région, tous les protagonistes entre en scène : indépendantistes, anti-indépendantistes, manifestants neutres appelant à la raison et au dialogue. Mariano Rajoy, chef du gouvernement, et Carles Puigdemont, président de la Catalogne, campent sur leurs positions, le premier menaçant de suspendre l'autonomie de la Catalogne, le second arguant qu'il va déclarer l'indépendance dans les jours qui viennent.

Dans cette situation, il y a une solution à laquelle personne n'avait vraiment pensé : créer un En Marche !. Un parti "ni de droite ni de gauche" pour sortir l'Espagne de l'impasse. C'est la députée LREM Marie Lebec qui évoque cette hypothèse, sur LCI, ce dimanche 8 octobre.

Interrogée sur la situation espagnole, Marie Lebec déclare :



Oui, il y a toujours une certaine angoisse, déception. C'est l'aveu du rêve national, de qu'est-ce qu'on va faire ensemble, quel est notre projet commun. Ça veut dire qu'on est arrivé au bout de cette histoire et qu'il faudrait se réinventer. C'est un peu ce qu'on a su faire chez En Marche !, de proposer une alternative politique qui n'existe peut-être pas actuellement en Espagne, qui nécessiterait un nouveau souffle et que le gouvernement insuffle cette vision de 'qu'est-ce qu'on veut faire de l'Espagne d'ici dix ans, vingt ans, cinquante ans' et que les Catalans ne retrouvent pas aujourd'hui.


Bah enfin, les Espagnols, fallait y penser ! Bon, c'est pas non plus comme si le paysage politique espagnol n'avait pas été complètement modifié ces dernières années. Podemos ? Ciudadanos ? Deux partis, un de centre-droit et l'autre de gauche, qui revendiquent la fin du schéma "gauche-droite" et qui ont été créés en... 2014 pour Podemos, 2006 pour Ciudadanos, soit bien avant En Marche !.

Mais Marie Lebec est une députée en avance sur son temps. Le lendemain de son élection, elle affirmait déjà penser "forcément" à l'Elysée.

LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR

Et maintenant, quel(s) scénario(s) pour la Catalogne ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus