La France insoumise préfère le vote blanc au vote Macron

Publié à 17h17, le 02 mai 2017 , Modifié à 18h39, le 02 mai 2017

La France insoumise préfère le vote blanc au vote Macron
Jean-Luc Mélenchon © AFP

Les insoumis ont voté. Et Emmanuel Macron n'est pas leur premier choix. Consultés après le premier tour de l'élection présidentielle et la défaite de leur candidat Jean-Luc Mélenchon, les membres de la France insoumise ont choisi.

243.128 personnes ont participé à la consultation sur les 400.000 membres revendiqués avant le premier tour. Et leur préférence est sans appel :

36,12% d'entre eux optent pour le vote blanc ou nul pour le second tour de l'élection présidentielle, 34,83% choisissent de voter Emmanuel Macron face à Marine Le Pen. 29,05% préfèrent quant à eux s'abstenir.

Pris autrement, cela signifie que 65,17% des membres de la France insoumise ne voteront pas Emmanuel Macron le 7 mai.

À noter que cette consultation n'a concerné que 243.128, soit beaucoup moins que les 7 millions de personnes ayant voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. 

Sur RTL, Alexis Corbière, le porte-parole de Jean Luc Mélenchon, s'est félicité de la participation à cette consultation. "240.000 personnes actives, c'est déjà extrêmement important, ça fait de nous un des premiers mouvements politique de France si ce n'est le premier mouvement et je suis très fier de ça", a-t-il déclaré. Au PCF, en revanche, on déplore le résultat. "Alors que Marine Le Pen est aux portes du pouvoir le résultat de la consultation de la France Insoumise n'est peut être qu'une photographie mais c'est une mauvaise nouvelle", a ainsi regretté le secrétaire départemental du PCF à Paris Igor Zamichiei sur Facebook

 

[EDIT 18 H 20] Ajout des déclarations de Alexis Corbière et de Igor Zamichiei.

 

À LIRE AUSSI SUR LE LAB : 

VIDÉO - L'émotion de Jean-Luc Mélenchon devant les "merci" de nombreux sympathisants

Mélenchon se voit Premier ministre de Macron à la tête d’une majorité "insoumise" après les législatives

Du rab sur le Lab

PlusPlus