La grosse erreur de com' de Marlène Schiappa sur sa visite nocturne dans le quartier La Chapelle-Pajol

Publié à 11h49, le 13 juin 2017 , Modifié à 17h41, le 13 juin 2017

La grosse erreur de com' de Marlène Schiappa sur sa visite nocturne dans le quartier La Chapelle-Pajol
© Captures d'écran Twitter

C'est devenu LE quartier symbole du harcèlement de rue. Situé dans le nord de la capitale, La Chapelle–Pajol est au cœur de tous les sujets depuis qu'un article du Parisien a diffusé moult témoignages de femmes victimes d'insultes ou de mauvais gestes de la part d'hommes. Une polémique est née très rapidement sur la récupération politique de cette situation, à quelques jours des élections législatives. 

Les pouvoirs publics, et notamment la mairie de Paris, semblent bien décidés à agir. Marlène Schiappa aussi. Lundi 12 juin, dans la soirée, la secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes s'est ainsi promenée dans les rues du quartier La Chapelle–Pajol. Et en robe qui plus est.

Marlène Schiappa a décidé de tweeter cette déambulation nocturne, à grands coups de messages républicains. Elle a écrit :

Les lois de la République protègent les femmes, elles s'appliquent à toute heure et en tout lieu.

 

Un message signé "MS" et qui signifie que c'est bien Marlène Schiappa qui l'a écrit. Le tout est accompagné de photos montrant la secrétaire d'État marchant dans le quartier. Et il ne lui arrive : rien.

Pourtant, ce message a été supprimé juste après sa publication. Auprès du Lab, l'entourage de Marlène Schiappa explique cette suppression par un "bug communicationnel". "La secrétaire d'État reçoit aujourd'hui [mardi] deux associations sur ce sujet du harcèlement de rue : Stop harcèlement de rue et Paye ta shnek. Il valait mieux faire les choses dans l'ordre", dit-on.

En résumé : communiquer sur le sujet avant de recevoir les associations qui travaillent sur cette thématique était une erreur de communication qu'il valait mieux supprimer. Dont acte. 

Mardi 13 juin dans l'après-midi, Marlène Schiappa a précisé son action au sein de son ministère depuis sa prise de fonction. Le tout dans un communiqué : 

[Edit 17h41] Ajout communiqué Marlène Schiappa 

Du rab sur le Lab

PlusPlus