La grosse intox de Gilbert Collard sur l’absence de pillages sur la partie hollandaise de St Martin

Publié à 10h31, le 11 septembre 2017 , Modifié à 11h35, le 13 septembre 2017

La grosse intox de Gilbert Collard sur l’absence de pillages sur la partie hollandaise de St Martin
© @AFP
Image Aurélie Marcireau


La polémique sur la gestion de l’ouragan Irma par le gouvernement continue ce lundi 11 septembre. Gilbert Collard, apparenté FN, tient d’ailleurs à rappeler sur Sud radio que c’est le FN qui a "ouvert le feu" en premier. Estimant les réactions d’Eric Ciotti et de Jean-Luc Mélenchon "tardives", il trouve que qualifier ses propos d’instrumentalisation relève de la "rhétorique minable". Alors le député développe les critiques qu’il adresse au gouvernement :   



La faute elle est que nous disposions d’au moins cinq jours d’après les observateurs avant que l’ouragan ne déferlât. Et la prédisposition des matériels et des hommes n‘avait pas été faite. Regardez dans la partie hollandaise : y’a pas de pillages. La sécurité est assurée.

Sauf que voilà, ce n’est pas tout à fait la réalité. Si des pillages ont été constatés dans la partie française de l’île, la partie hollandaise n’a pas été épargnée. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte affirmait vendredi concernant les pillages que  la situation était « grave ».  Samedi, il reconnaissait que les pillages n'étaient toujours pas "sous contrôle", soulignant que les circonstances étaient "compliquées". Alors qu'Emmanuel Macron se rend sur l'île dévastée ce mardi, le ministre de l'Intérieur a assuré  dimanche que l'ordre républicain avait été rétabli sur l'île grâce à l'arrivée de renforts de police et de gendarmerie. 



Du rab sur le Lab

PlusPlus