Primaire de la Belle Alliance Populaire : c'est mal parti pour Pierre Larrouturou

Publié à 15h13, le 10 décembre 2016 , Modifié à 19h18, le 10 décembre 2016

Primaire de la Belle Alliance Populaire : c'est mal parti pour Pierre Larrouturou
Pierre Larrouturou et Jean-Christophe Cambadélis © Montage via AFP

DOCUMENT LAB – C'est l'un des paradoxes de cette primaire de la Belle Alliance Populaire : Jean-Christophe Cambadélis passe son temps à dire que Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron doivent participer à ce scrutin et, en même temps, le premier secrétaire du Parti socialiste ne veut pas que cet élargissement s'applique à tout le monde. "Tout le monde veut en être, mais ce n’est pas open bar", s'est-il ainsi *amusé* jeudi 8 décembre.

Un des "petits" candidats, au moins, ne l'entend pas de cette oreille : Pierre Larrouturou, de Nouvelle Donne, a ainsi saisi la Haute autorité de la primaire. Cette dernière s'est donc penchée sur son cas, avant de s'en déssaisir.

Dans une recommandation en date du samedi 10 décembre que le Lab a pu consulter, elle établit ceci :  

"

Considérant que, s’il lui revient de vérifier et d’enregistrer les candidatures aux Primaires Citoyennes (sic), la Haute Autorité des Primaires Citoyennes (re-sic) ne dispose pas du pouvoir de déterminer qui sont les partis associés à la Belle Alliance Populaire. Considérant qu’il s’agit là d’une décision politique sur laquelle la Haute Autorité des Primaires Citoyennes (re-re-sic) n’a pas compétence. [...] La Haute autorité des primaires citoyennes (re-re-re-sic) recommande au Comité National d’Organisation des Primaires de recevoir Monsieur Pierre Larrouturou lors de sa prochaine réunion, prévue pour se tenir le 13 décembre 2016, pour qu’il puisse exposer les raisons qui justifieraient, selon lui, que le parti Nouvelle Donne participe aux Primaires Citoyennes (re-re-re-re-sic).

 

"

Voici la lettre dans son intégralité dans laquelle il est donc précisé que la Haute autorité "ne dispose pas du pouvoir de déterminer qui sont les partis associés à la Belle Alliance Populaire"

Contacté par le Lab ce samedi, Pierre Laurrouturou se dit plus déterminé que jamais à défendre sa candidature. Il dit :

 

"

Je vais continuer d'argumenter et tout faire pour que cette primaire soit une primaire ouverte, comme celle de la droite. Si c'est une primaire entre anciens ministres de François Hollande, ça ne va pas intéresser grand monde. On va se retrouver avec 500.000 votants.

 

"

Et on peut raisonnablement penser que ce chiffre de 500.000 ne ferait pas tellement plaisir à Jean-Christophe Cambadélis.

Toutefois, la finalité de la procédure ne devrait pas être favorable à Pierre Larrouturou. Selon un expert de ce genre de décision contacté par le Lab, il est très peu probable que le fondateur de Nouvelle Donne puisse participer à la primaire de la Belle Alliance Populaire. Et le fait que la Haute autorité refuse de se saisir du dossier est un indice supplémentaire. 

 

[EDIT 18h28] Ajout précision expert

[EDIT 19h15] Changement de titre auparavant : "La Haute autorité de la primaire de la Belle Alliance Populaire recommande à l'organisation de recevoir Pierre Larrouturou"

Du rab sur le Lab

PlusPlus